Le complexe sportif sera construit à Sainte-Adèle

Plusieurs élus de la MRC des Pays-d’en-Haut étaient présents au moment de l’annonce, nommément les maires de Sainte-Adèle, Morin-Heights, Saint-Adolphe-d’Howard, Wentworth-Nord et Saint-Sauveur.
Le complexe sportif sera construit à Sainte-Adèle
Valérie Maynard
À la une

Un projet de 32,4 M$

 

La subvention tant attendue pour la construction du complexe sportif de la MRC des Pays-d’en-Haut est finalement arrivée : 10,8 M$ octroyés par chacun des paliers de gouvernement (fédéral et provincial). La MRC des Pays-d’en-Haut ajoutera aussi 10,8 M$, pour un projet totalisant 32,4 M$. Et c’est à Sainte-Adèle, sur le terrain situé à côté de l’école secondaire A.-N.-Morin que le complexe sera érigé.

L’annonce de la subvention a été faite par les députés de Laurentides-Labelle, David Graham, et d’Argenteuil, Yves St-Denis. Cette aide provient du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec − Volet Infrastructures provinciales-territoriales − Fonds des petites collectivités. « L’annonce faite aujourd’hui est en fonction du site de Sainte-Adèle », a confirmé le député Yves Saint-Denis.

Or, on se rappellera que le conseil des maires avait mandaté une firme pour analyser six sites potentiels, dont le terrain de l’école A.-N.-Morin, avant de faire son choix. Une résolution adoptée à l’unanimité le 13 juillet par l’ensemble des maires de la MRC des Pays-d’en-Haut et envoyée au gouvernement mentionnait justement « qu’à la lumière des recommandations de l’étude qui sera déposée prochainement, relativement au meilleur emplacement, le conseil des maires s’engage, s’il y a des motifs suffisants, à faire les démarches nécessaires pour faire modifier l’emplacement du complexe sportif, en conséquence ».

Or, tout ceci a été balayé du revers de la main par le député d’Argenteuil qui a répété que la subvention s’appuyait sur le site inscrit lors de la demande déposée en octobre dernier par la MRC et que c’est donc sur ce site, à Sainte-Adèle, que le complexe sera construit.

Ouverture en 2019?

Maintenant que le financement semble assuré, beaucoup d’étapes demeurent à franchir. Déjà, la Ville de Sainte-Adèle a amorcé une étude pour évaluer la capacité du système d’égout et d’aqueduc à recevoir la nouvelle infrastructure. L’aménagement routier sera également revu. « Tout ça relève de la responsabilité de la ville », a précisé le maire Milot.

Reste qu’à ce stade-ci, il n’a pas été possible de connaître le moment où la première pelletée de terre sera faite. « On souhaite le plus tôt possible », s’est contenté de dire M. St-Denis.

Confiant, le maire de Sainte-Adèle a quant à lui parlé d’une ouverture à la fin de l’année 2019. « Aujourd’hui marque l’amorce de la concrétisation d’un projet de longue haleine qui nous tient vraiment à cœur. Ce projet est une grande fierté pour Sainte-Adèle et pour les municipalités environnantes. »

Le nouveau complexe sportif comprendra, notamment, une piscine semi-olympique, un bassin récréatif, deux glaces, des chambres de joueurs ainsi que des mezzanines.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans À la une

X