Grimper pour donner au suivant

Une cinquantaine de personnes, greffées et autres participants, ont bravé la pluie pour amasser des fonds pour la cause.
Grimper pour donner au suivant
Isabelle Houle
À la une

Paule Dussault et Michel Ferland pendant le Défi à Saint-Sauveur. Monsieur Ferland est greffé des poumons depuis l’année dernière.

Les membres présents du comité, de gauche à droite : Geneviève Florent (secouriste), Jennifer Bergeron (secouriste) Paule Dussault (responsable Défi Chaîne de vie de Saint-Sauveur) Paul Dumont (responsable Défi Chaîne de Vie de Saint-Sauveur) Michel Ferland (greffé des poumons, porte-étendard du Défi Chaînone de vie de Saint-Sauveur) et Nathalie Fortin (grimpeuse professionnelle).

Défi Chaîne de vie

Le dimanche 15 octobre avait lieu l’ascension de la pente Red Bird, aux Sommets Saint-Sauveur, pour appuyer le don d’organes. Le Défi Chaîne de vie se déroulait simultanément dans 14 régions du Québec.

Une cinquantaine de personnes, greffées et autres participants, ont bravé la pluie pour amasser des fonds pour la cause. Plus de 10 000 $ ont été récoltés. « Nous avons un excellent partenariat avec l’équipe des Sommets Saint-Sauveur. Grâce à leur appui, nous avons pu organiser l’activité qui vise à promouvoir l’importance du don d’organes. L’ascension de la montagne est un peu une métaphore pour les obstacles à surmonter dans l’attente de recevoir une greffe », soutient Paule Dussault, organisatrice de l’évènement.

Le Défi Chaîne de vie a vu le jour en 2015, mais a été réfléchi et concocté bien avant. En effet, c’est l’enseignante Lucie Dumont qui a voulu que ses élèves d’anglais comprennent l’importance du don d’organes, et en fassent la promotion.

Cette enseignante a elle-même été inspirée par une élève, Josianne Sirois, sensible à la cause. Bref, une chaîne d’idées est devenue une chaîne de vie. L’an dernier, le Défi Chaîne de vie a permis d’amasser près de 50 000 $ pour l’éducation des jeunes au don d’organes. Par ailleurs, plus de 40 personnes des Laurentides sont présentement en attente d’un organe. « Nous pourrions tous nous retrouver dans cette situation, il nous faut en être conscients », ajoute-t-elle.

Elle assure que le Défi Chaîne de vie sera de retour l’an prochain.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans À la une

  • La force de l’union

    Marche silencieuse à Saint-Adolphe-d’Howard Samedi, le chef Black Feather Larmand de la communauté Hochelaga de l’Iroquoisie, une...

  • Un mille dans les souliers de Denis

    Mettre un visage à l’itinérance Vous avez peut-être déjà aperçu Denis dans les rues de Saint-Sauveur. Son...

  • Les « invisibles »

    Travail de rue dans les Laurentides Souvent invisibles aux yeux de la population, les personnes qui bénéficient du...

  • Résultats des Élections municipales – MRC des Laurentides

    À Sainte-Agathe-des-Monts La mairie est remportée par Denis Chalifoux (Équipe Denis Chalifoux) avec 2 334 votes. (56,80 %)...

X