Qu’en est-il du parc canin?

Qu’en est-il du parc canin?
Journal Accès
À la une

Saint-Sauveur

Françoise Le Guen

«Dans la mesure où aucun espace extérieur n’est dédié aux chiens dans la ville de Saint-Sauveur, nous demandons la création d’un parc réservé à nos compagnons canins», est-il écrit dans la pétition.

Mme Gagnon évoque par ailleurs un article paru dans le journal Accès en 2013, dans lequel on pouvait lire qu’à la suite de l’interdiction des chiens dans le parc Filion, la Ville de Saint-Sauveur promettait que les chiens auraient un endroit bien à eux. «Quatre ans plus tard, rien ne s’est passé», déplore-t-elle.

Accommodement raisonnable

Johanne Gagnon a pris conscience de l’ampleur du problème depuis qu’elle demeure en appartement. « Mon chien est toujours attaché. Avant, j’avais ma maison avec une clôture anti-fugue et le chien pouvait courir. De plus, il est très difficile ici de trouver des propriétaires qui autorisent les chiens. Et ensuite, je comprends que s’il n’y a pas de parc et que la personne n’a pas le temps de marcher, c’est pénible pour le chien!» Cette dernière a également pris connaissance d’études de vétérinaires démontrant que les chiens ont besoin de socialiser.

Elle ajoute: «Même si les gens de Saint-Sauveur peuvent avoir de grands terrains, être proches de la nature, il reste que le chien doit être attaché. Il n’y a pas d’espace où ils peuvent être libres.»

Mme Gagnon déposera la pétition au conseil municipal lorsqu’elle aura recueilli environ 1000 signatures. Actuellement, elle en a environ 700. Chose certaine, pour Johanne Gagnon «les chiens font partie intégrante de notre société et méritent d’avoir des espaces extérieurs pour se défouler légalement dans le secteur.»

L’avis de la SPCA

Pour Corinne Gonzalez, directrice générale, SPCA Laurentides-Labelle, les gens sont en général pour les parcs canins.

«Ça aide les propriétaires et les chiens pour la socialisation. Il y a un parc à Sainte-Adèle et des gens d’un peu partout y viennent. Les parcs à chiens sont prisés. Il est certain que, tout autant pour les humains que pour les chiens, ça serait bien qu’il y en ait un peu partout. Il faut qu’on ait des endroits pour faire de bons citoyens canins!», souligne-t-elle. Par contre, MmeGonzalez ne pense pas que leur absence pénalise l’adoption.

Celui du maire

Est-ce que le maire de Saint-Sauveur pense créer un parc canin? Non. Pour Jacques Gariépy, il est clair que le conseil a déjà pris sa décision, il y a quelques années, de ne pas aller de l’avant et il ne reviendra pas là-dessus. « D’autant plus qu’il n’y a pas de demandes de la part des citoyens. Pendant la campagne électorale, on n’en a pas entendu parler, non plus pendant les déjeuners; ce n’est pas un enjeu. »

Lire l’autre article »

Voir les commentaires (2)

2 Comments

  1. Alain Daviault

    20 juin 2018 à 8 h 42 min

    Madame,
    L’absence de réponse du maire Gariépy et de ses silencieux conseillers (ères) signifie clairement que les citoyens sont ignorés et que seule leur vision est la bonne!

  2. Monique fradette

    23 juin 2018 à 19 h 36 min

    J’aimerais signer la pétition. Comment faire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans À la une

X