Les chiens sont-ils les bienvenus?

Les chiens sont-ils les bienvenus?
Journal Accès
À la une

Saint-Sauveur

Françoise Le Guen

Une citoyenne de Saint-Sauveur, qui souhaite garder l’anonymat, déplore le fait que les propriétaires de logements lui refusent systématiquement une location parce qu’elle a un chien. Une situation inacceptable, selon elle, d’autant plus qu’elle est passée par trois cancers et un AVC.

La femme nous confie qu’après des recherches couvrant une centaine de logements, les portes se sont toutes fermées dès qu’elle mentionnait avoir un chien. Or, il est son seul réconfort. « Happy m’a aidée à passer à travers les cancers. » Sa phrase fétiche est devenue: «Jamais sans mon chien, mais pas à Saint-Sauveur.»

Des recherches sans fin

Désespérée, elle nous raconte: « Je subis une forme de racisme systémique, en tant que propriétaire de chien. Quand vous êtes une personne âgée de 66 ans, il ne vous reste qu’une chose au monde quand vous êtes seule, c’est votre animal de compagnie. Mais ici, à Saint-Sauveur, partout où tu cherches, les chiens sont interdits. Je ne veux pas quitter la ville, j’y habite depuis 1999, mais j’ai tout essayé, dans toutes les maisons et les appartements en location au prix que je pouvais payer; je n’ai rien trouvé. »

Malade, elle doit vendre sa maison, ne pouvant plus s’en occuper, et sa situation lui semble inextricable. « C’est trop lourd pour moi maintenant. Trop malade, je dois payer pour tous les travaux à faire dans ma maison. Et si je déménage, je vais devoir me séparer de mon chien!»

Dehors aussi

Selon elle, Saint-Sauveur ne veut pas de chiens, ni dans les logements ni dans les parcs. « Saint-Sauveur est raciste envers les animaux, dénonce-t-elle. Ici, il n’y a toujours pas de parc canin. Quand je ne suis pas trop mal, je vais au parc à chiens de Sainte-Adèle. C’est très bien organisé, les chiens sont heureux de jouer ensemble. Et ça libère les trottoirs des déchets. On doit avoir un endroit où les chiens soient respectés. »

Elle s’interroge: « Sans parc à chiens, comment voulez-vous qu’on sorte les animaux de la SPCA de Sainte-Agathe alors qu’ici on n’a pas d’endroit pour les promener? »

Elle rappelle que les chiens doivent être respectés, qu’ils ont été de tout temps le meilleur ami de l’homme, comme dans la civilisation pharaonique où l’espèce canine jouait un rôle très important.

« Et je pense aussi aux personnes âgées. Quand elles vieillissent, il ne leur reste souvent qu’un petit chien », conclut-elle.

 

Lire l’autre article »

Voir le commentaire (1)

1 commentaire

  1. Suzanne Thibault

    21 juin 2018 à 18 h 43 min

    Nous les acceptons chez Wilok Inc. à St-Jérôme et chez Les Appts de la Seigneurie Dumont également à St-Jérôme sous certaines conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans À la une

X