Le secteur du Mont Loup-Garou appartient à la ville!

Jeudi dernier, une vingtaine de personnes ont enfilé raquettes
Le secteur du Mont Loup-Garou appartient à la ville!
Thomas Gallenne
À la une

Bruce Foy, vendeur du terrain et Philip Malette, président de PASA. PHOTO : Thomas Gallenne

Ville de Sainte-Adèle

Lorsqu’une ville fait un bon coup, il est important de le souligner. Et quand, en plus, cela touche à des valeurs qui caractérisent si bien notre région, il y a de quoi se réjouir! La nouvelle est tombée la semaine dernière : la Ville de Sainte-Adèle a récemment fait l’acquisition d’un terrain de 70 acres situé dans le secteur du Mont Loup-Garou. Ce vaste terrain, où l’on retrouve plusieurs kilomètres de sentiers de raquette, de ski de fond et de randonnée, et qui héberge également le refuge du Mont Loup-Garou, est particulièrement prisé des amateurs de plein air qui apprécient non seulement la beauté des sentiers, mais également la vue spectaculaire qui s’offre à eux au sommet de la montagne.

Afin de souligner l’acquisition de ce magnifique coin de nature, une vingtaine de personnes ont enfilé raquettes ou skis de fond pour se rendre au point culminant de la montagne, d’où ils ont pu admirer la vue spectaculaire et contempler le vaste lot qui appartient désormais à la ville et aux Adélois. Cependant, les participants n’étaient pas au bout de leur surprise…

Pérenniser les sentiers

Cette acquisition permet à la ville de protéger ce véritable sanctuaire du plein air et ainsi d’assurer la pérennité des nombreuses pistes qui y ont été développées par PASA au fil des ans. « Une grande partie des pistes aménagées et balisées par les bénévoles de PASA se trouvent sur des terrains privés, où les propriétaires offrent gracieusement un droit de passage, explique le maire Robert Milot. Nous sommes reconnaissants envers ces citoyens qui nous permettent l’accès à leurs terrains, mais l’objectif est d’acquérir certaines de ces terres afin d’assurer leur vocation récréative pour les générations à venir. »

La transaction a réjoui, on s’en doute, les bénévoles de Plein-Air Sainte-Adèle (PASA). « Au nom de PASA et en mon nom, je félicite la Ville de Sainte-Adèle et tous les intervenants ayant pris part à cette réalisation pour le support apporté aux sports de plein air non motorisés ainsi qu’au développement et à la protection des sentiers. L’achat de ce site enchanteur est le résultat des efforts entre la ville, les propriétaires et PASA. C’est un exemple concret de l’appui de la ville envers le plein air », a déclaré le président de PASA, Philip Malette, au pied du refuge du Mont Loup-Garou, lors de la petite sortie de « santé », organisée jeudi dernier.

Le Cap Bruce-Foy

C’est devant la vingtaine d’invités que le maire Robert Milot (à droite) et le président de PASA, Philip Malette (à gauche), ont remis à Bruce Foy (au centre), une pancarte identifiant ce magnifique belvédère qui porte dorénavant son nom. PHOTO : Thomas Gallenne

La Ville de Sainte-Adèle et les dirigeants de PASA ont tenu à remercier Bruce Foy, qui a permis ces dernières années l’utilisation de ce terrain à des fins récréatives, avant d’offrir à la ville la possibilité d’acquérir officiellement le terrain du Mont Loup-Garou. Au fil des ans, la famille Foy a non seulement consenti au développement de plusieurs kilomètres de sentiers dans ce secteur, elle a également autorisé le programme jeunesse Katimavik à y aménager un refuge, qui accueille aujourd’hui les fondeurs et raquetteurs qui se rendent au sommet du Mont Loup-Garou. Afin de souligner la contribution de M. Foy et de sa famille à l’essor du plein air à Sainte-Adèle et dans le but de les remercier d’avoir accepté de vendre ce précieux terrain, la Municipalité et les bénévoles de PASA ont décidé de nommer une piste ainsi qu’un magnifique cap rocheux en l’honneur de M. Foy. Les randonneurs pourront donc découvrir et admirer, à moins de 200 mètres du refuge du Mont Loup-Garou, le court sentier Bruce-Foy qui mène au cap du même nom.

Avec cette acquisition, les amateurs de plein air, qu’ils soient raquetteurs, fondeurs ou randonneurs, sont chaleureusement invités à venir découvrir ce magnifique secteur qui est maintenant protégé et dont la pérennité est désormais assurée.

Des bénévoles de PASA ont installé la pancarte indiquant le cap Bruce-Foy. PHOTO : Thomas Gallenne

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans À la une