90 000$ pour la rénovation en milieu rural

90 000$ pour la rénovation en milieu rural
Thomas Gallenne
Actualité

La ministre responsable de la région des Laurentides et présidente du Conseil du trésor Michelle Courchesne a annoncé l’octroi d’une subvention de 90 000$ pour la MRC des Pays-d’en-Haut dans le cadre du programme RénoVillage.

Cet appui financier provient de la Société d’habitation du Québec (SHQ) et transige via la MRC qui étudie les dossiers. Durant son annonce, la ministre Michelle Courchesne a affirmé que le programme RénoVillage «tient compte du contexte particulier de l’habitation en milieu rural. Par ce programme, la SHQ reconnaît l’importance de répondre aux besoins des ménages à faible revenu en matière de rénovation. Notre intervention permettra de préserver et d’améliorer la qualité des logements de la MRC des Pays-d’en-Haut, mais aussi de contribuer au mieux-être des personnes plus vulnérables en leur permettant de demeurer dans leur communauté».

 

Un programme inadapté à la MRC?

Le préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, Charles Garnier a toutefois ajouté un bémol. Il déplore le fait que le programme ne tienne pas compte des réalités de sa région. «Une résidence évaluée à 100 000$ dans notre MRC le serait à 60 000$ dans les MRC voisines, explique-t-il. Ce qui fait qu’on perd beaucoup de gens qui pourraient être admissibles.»

 

Serge Pharand, responsable de la mise en place des programmes de rénovation sur l’ensemble du territoire de la MRC, abonde dans le même sens. «J’ai suggéré à la ministre de revoir certains critères, commente l’agent de livraison et inspecteur en bâtiment depuis près de 30 ans. Actuellement, les ménages ne peuvent faire qu’une seule demande depuis le lancement de ce programme en 1998. Or je propose que les ménages ayant obtenu déjà une subvention, puissent faire une nouvelle demande après 5 ans. Également, seules les municipalités comptant 5000 habitants et moins sont admissibles. Ce critère découle de données statistiques datant de 1996. Enfin la définition de  »maison rurale » est aussi à revoir.»

Depuis 7 ans, la MRC a traité 86 dossiers et donné  510 000$ en subvention dans le cadre de ce programme, selon le préfet Garnier. En 2010, 65 000$ ont été versés sur un total de

90 000$ disponibles. «Les 25 000$ non dépensés ont été remis au gouvernement alors qu’ils auraient pu servir à des ménages à faible revenu si les critères étaient réévalués», ont reconnu MM. Garnier et Pharand.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X