AGIR et sa populaire descente en canot!

Déjà la 13e édition de la descente annuelle de canot d’ AGIR pour la Diable. PHOTO: Courtoisie
AGIR et sa populaire descente en canot!
Journal Accès
Actualité

Tremblant

Déjà la 13e édition de la descente annuelle de canot d’AGIR pour la Diable qui aura lieu le 4 août. Les participants se donneront rendez-vous au parc au Fil-de-l’Eau, derrière l’hôtel de Ville de Mont-Tremblant à 9 h.

Accompagné des guides de Parcours aventure, Stéphan Perreault, coordonnateur, fera découvrir le milieu naturel du parcours, les enjeux et la mission de l’organisme. Une navette reconduira les canoteurs au parc au Fil-de-l’Eau afin de récupérer leur véhicule après la descente.

Le trajet de 10 km sera entrecoupé de quelques arrêts éducatifs et une collation offerte par AGIR. Apportez votre eau. La randonnée se terminera par le tirage de prix de présence offerts par nos fidèles commanditaires.

Des arrêts sont prévus dans le but de vous sensibiliser aux enjeux de la protection de la rivière du Diable.

Le coût de l’activité est de 40$ par personne, 15$ pour les membres d’AGIR. Le tarif inclut la navette, le canot, l’équipement, les guides et une collation. Même tarif pour ceux qui utiliseront leurs canots.

Inscriptions:

projets@agirpourladiable.org ou, par téléphone, au 819425-4749.

Frais d’inscription demandés.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • Du potager à la table

    Paméla Nadon de chez Gusto J’avais à peine mis les pieds Chez Gusto que déjà sa sympathique propriétaire Paméla Nadon m’offrait un délicieux latté en précisant qu’elle encourageait la maison de torréfaction Couleur café depuis toujours! La table était mise pour une rencontre des plus rafraîchissante avec une femme passionnée et dévouée...

  • Périple immunitaire

    Une « enfant de Tchernobyl » dans les Laurentides Le 26 avril 1986, le réacteur numéro quatre...

  • Les Sentiers de la terre lance sa campagne de sociofinancement

    Projet récréotouristique à Saint-Adolphe-d’Howard Les parties prenantes du projet de relais récréotouristiques et de refuges forestiers situé...

  • Vitesse excessive : un citoyen exaspéré

    Domaine St-Adolphe En Haut Françoise Le Guen – Robert Raymond, un citoyen demeurant sur la 16e Avenue...

X