Complexe multisports

Le préfet suppléant, Gilles Boucher. Photo : Michel Kieffer
Complexe multisports
Valérie Maynard
Actualité

Des élus demandent plus de transparence

Conseiller municipal à Sainte-Adèle, Robert Lagacé estime que le projet de construction du complexe multisports de la MRC des Pays-d’en-Haut concerne au premier chef tous les élus, pas juste les maires. Photo : Michel Kieffer

Des élus de Sainte-Adèle sont venus plaider en faveur d’une plus grande transparence dans le dossier du futur complexe multisports de la MRC des Pays-d’en-Haut. « On a plein de questions et on n’a pas les réponses. Ce sont les conseils municipaux qui devraient décider, pas juste les maires », a fait valoir l’un d’eux, Robert Lagacé.

Sur la table à dessin depuis plusieurs années, le projet de construction d’un complexe multisports dans la MRC des Pays-d’en-Haut, plus précisément à Sainte-Adèle, se chiffre aujourd’hui à 34 M$, dont les deux tiers pourraient bénéficier d’une subvention des gouvernements fédéral et provincial.

Une demande en ce sens a d’ailleurs été déposée auprès du Fonds des petites collectivités (FPC), mais demeure à ce jour sans réponse. Or, Robert Lagacé, conseiller municipal à Sainte-Adèle, s’interroge sur le silence qui entoure le projet. « Il faut qu’on soit mis au courant des coûts, de l’emplacement. Qu’est-ce qui se passe dans ce dossier-là? », s’est-il enquis. John Butler, autre conseiller municipal, s’inquiète pour sa part de la répartition des coûts entre les dix municipalités. « Combien les villes sont-elles prêtes à payer? La répartition sera basée sur quoi? La richesse foncière, la population? C’est de ça qu’on veut discuter », a-t-il soulevé.

L’idée que la MRC soit le maître d’œuvre du projet ne semble pas non plus faire l’unanimité.
Sans compter qu’il reste encore plusieurs points à éclaircir, comme le bail emphytéotique avec la Commission scolaire des Laurentides qui n’est pas encore conclu, le sol qui n’a pas été analysé, l’accès du site qui demeure problématique. « Il me semble qu’on devrait être rendu plus loin dans les discussions », a pointé M. Butler.
Le préfet suppléant, Gilles Boucher, a rétorqué que les conseils municipaux seront informés de l’état de la situation. « J’entends ce que vous me dites et je suis d’accord », a-t-il dit. M. Boucher indique qu’il faut tout de même attendre la réponse du FPC avant toute chose.

Parmi les maires, quelques-uns se montrent prudents. Saint-Adolphe-d’Howard, par exemple, refuse de signer un chèque en blanc à la MRC dans ce dossier. « Nous ne souhaitons pas être engagés dans ce projet d’aucune façon avant d’en savoir davantage », a bien précisé la mairesse, Lisette Lapointe.

Subvention pour la piscine
Par ailleurs, le maire de Saint-Sauveur, Jacques Gariépy, a tenu à faire le point sur l’état de la subvention de la piscine. Incluse, sur papier, dans le nouveau projet de complexe multisports, la subvention de 3,3 M$ retournera à Saint-Sauveur, a-t-il assuré, advenant la non-réalisation du projet. « La ministre St-Pierre m’a confirmé que la subvention reviendrait à Saint-Sauveur. » Apparemment, le député Cousineau abonderait dans le même sens. Si tel est le cas, le maire Gariépy espère pouvoir faire actualiser la subvention. « Quand on a reçu cette subvention, une piscine coûtait 6,6 M$. Aujourd’hui, cette même piscine coûte 10 M$ », a-t-il estimé.

Le préfet suppléant, Gilles Boucher, a ajouté que Québec se montrait attentif aux demandes de la MRC et de la Ville de Saint-Sauveur et assure qu’aucun décret ne serait fait tant et aussi longtemps que le FPC n’aura pas fait connaître sa réponse.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • Réponse du maire Milot

    Lettre ouverte de Marie-Renée Daigle En réponse à la lettre ouverte de Marie-Renée Daigle, publiée le 21 juin, intitulée Réflexion citoyenne. Madame Marie-Renée Daigle, Après avoir pris connaissance de votre lettre ouverte publiée dans l’édition du 21 juin du journal Accès, je tiens tout d’abord à vous assurer qu’en aucun cas, la...

  • Le maire Milot répond

    Lettre ouverte sur la course MEC  En réponse à la lettre ouverte de Christian Bellefeuille publiée le 21 juin. Monsieur Bellefeuille, Dans un premier temps, permettez-moi de vous dire que je suis sincèrement désolé que cet événement sportif apprécié et rassembleur ait été terni pour certains des participants y ayant pris part....

  • Un projet pour l’avenir de Sainte-Agathe-des-Monts

    Destination 2030 Destination 2030. Ce n’est pas le titre d’un nouveau film de science-fiction, mais bien le...

  • Le maire Milot fait le point

    Communiqué du Comité des sages Le maire de Sainte-Adèle, Robert Milot, revient une fois de plus avec...

X