Les conseillers Brière et Lagacé répliquent au maire

Le conseiller
Les conseillers Brière et Lagacé répliquent au maire
Valérie Maynard
Actualité

Sainte-Adèle

Les conseillers municipaux Nadine Brière et Robert Lagacé n’apprécient pas les commentaires du maire de Sainte-Adèle à leur égard. « Je refuse d’embarquer dans cette petite politique », a commenté M. Lagacé.

Le 4 juin dernier, au lendemain du Café avec le maire, au cours duquel le Comité des sages a déposé son rapport, un communiqué de presse était émis. Intitulé Comité des sages : Le maire de Sainte-Adèle Robert Milot répond à la conseillère Nadine Brière, le communiqué réitère la démarche apolitique du comité, comité par ailleurs dissout dans les semaines qui ont précédé le dépôt du rapport.

Or, il est également écrit que le taux d’absence de Nadine Brière aux plénières des conseillers est « l’un des plus élevés » et que Robert Lagacé a, quant à lui, passé presque trois mois en Floride, « se contentant de revenir ponctuellement pour assister au nombre minimal de séances requises par la loi ». On peut également lire que « depuis qu’il est arrivé en poste, M. Milot note que les conseillers dénonciateurs qui forment l’opposition ont rarement montré des signes de collaboration, ne participant que peu ou pas aux activités organisées par la ville ou à son initiative ».

Autant d’affirmations qui ont fait sursauter Mme Brière et M. Lagacé. « Ce que M. Milot oublie de dire, c’est que mon absence est due aux mois que j’ai passés au chevet de mon père mourant, l’automne dernier », a tenu à préciser Mme Brière. Quant à M. Lagacé, il précise que son séjour en Floride n’a pas duré trois mois, mais bien deux et que durant toute son absence, il était joignable. « J’avais un forfait qui me permettait d’appeler les gens et de recevoir mes appels en tout temps. J’ai toujours été disponible pour les citoyens et je pense avoir fait une bonne job. Ce que M. Milot fait en ce moment, c’est de la petite politique non constructive. »

Tant Mme Brière que M. Lagacé déplorent le climat tendu qui règne à l’hôtel de ville depuis l’élection de M. Milot, en mai 2016. « Depuis huit ans, j’ai toujours eu du plaisir à faire mon travail de conseillère. Là, je me fais reprocher mes absences causées par le décès de mon père », se désole Mme Brière.

Manipulation d’information

Autre élément qui soulève le questionnement, c’est la signature apposée au bas du communiqué de presse : Patricia Comeau, membre du Comité des sages. C’est aussi Mme Comeau qui a fait l’envoi du communiqué. « Si le comité est dissout, comment peut-il émettre un communiqué de presse? C’est de la manipulation d’information », croit Mme Brière, qui doute que les autres membres du Comité des sages ont été informés de cette démarche.

Invité à commenter, le maire Milot a admis qu’il s’agissait d’une initiative du Comité des sages. « J’ai bien sûr contribué à rédiger le communiqué. Je sais que ça froisse bien du monde », a-t-il dit.

M. Milot a aussi annoncé que le comité se reformera prochainement, à tout le moins les membres qui le souhaitent, afin de mettre sur pied un Sommet, tel qu’il s’est engagé à le faire lors du dernier Café avec le maire.

Voir le commentaire (1)

1 commentaire

  1. Renée Millette

    18 juin 2017 à 12 h 59 min

    Un maire à découvrir et ses conseillers !
    Je demeure estomaquée de voir qu’un maire reconnu coupable de fraude électorale,soit encore en mesure de faire la leçon aux conseillers.
    Outre le comportement déviant du maire, il ne demeure pas moins que la durée de l’absence de certains élus est justifiable selon les normes établies. À travers cet article, se dessine le portrait d’un maire et ses espoirs,ainsi que les témoignages des conseillers,qui font surgir cette question <> si on les compare au Maire M.Millot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X