Une femme de cœur nous quitte

C’est non seulement La Vallée, mais la MRC et toute la collectivité laurentienne qui perd un jovial pilier. PHOTO: Courtoisie
Une femme de cœur nous quitte
Jean-Claude Tremblay
Actualité

Décès de Chantal Rochette

C’est avec beaucoup de tristesse que l’équipe d’Accès a appris le décès de Chantal Rochette, propriétaire de l’entreprise horticole Au coin du Jardin, à Saint-Sauveur.

Cette charmante boutique de campagne a ouvert ses portes en mai 1992, et elle est née d’une vision et d’une passion, celle d’une femme de cœur qu’était Chantal Rochette.    

La propriétaire d’Accès, LE Journal des Pays-d’en-Haut, Josée Pilotte, s’est dite stupéfaite par l’annonce, elle qui connaissait très bien Mme Rochette: «Je n’en reviens simplement pas. Je connais Chantal depuis plus de 20 ans, elle était ma cliente au journal La Vallée, et plus tard elle a même collaboré pendant plusieurs années au journal Accès, avec de superbes chroniques traitant d’horticulture. Je suis vraiment bouleversée par son départ», conclut avec émotion l’éditrice.

Une femme charmante et passionnée, tout le monde avec qui j’ai parlé me l’a confirmé. Je suis à même d’en témoigner, car pour moi, cette dame, c’était le sourire incarné qui m’accueillait à l’angle de la côte Saint-Gabriel et de la route 364, plusieurs fois par été depuis de nombreuses années.

C’est non seulement La Vallée, mais la MRC et toute la collectivité laurentienne qui perd un jovial pilier en la personne de cet être dédié – puisse-t-elle reposer, et nous lui souhaitons quiétude et sérénité.   

Joignez-vous à l’équipe d’Accès pour offrir vos témoignages de sympathie à la famille, aux collègues, aux amis ainsi qu’aux nombreux clients qui, au fil des années, sont tombés sous le charme de cette amoureuse de la nature, cette âme qui a su brillamment cultiver les amitiés.

www.facebook.com/AuCoinDuJardin

 

Une cérémonie pour la famille et amis aura lieu le 9 Juin prochain à l’Église de Saint-Sauveur à 14 heures. Par la suite, une réception est prévue vers 15 heures au T-Bar 70 du Sommet Saint-Sauveur (350 avenue Saint-Denis, J0R 1R3).

Chantal désirait que les témoignages de sympathie soient exprimés sous forme de dons vers deux fondations qui lui tenaient grandement à cœur : La Société canadienne du cancer, maladie contre laquelle Chantal s’est battue dans les derniers mois de sa vie, et la Fondation Charles Guindon pour l’Épilepsie, puisque deux jeunes garçons chers à Chantal en sont touchés.

Voir le commentaire (1)

1 commentaire

  1. Sylvain Breton

    6 juin 2018 à 20 h 04 min

    Je suis personnellement très triste d’apprendre le départ de Chantal. Elle a été une patronne exemplaire lorsque j’ai travaillé Au Coin Du Jardin pour la saison 1998. Puis elle est devenue ma cliente lorsque j’ai commencé mon entreprise dans le domaine des sites web. Puis une amie, lorsqu’on se croisait, au hasard, à Saint-Sauveur. Nous parlions de nos enfants respectifs. À l’été 2017, ma fille voulait un travail pour quelques semaines et Chantal l’a immédiatement prise au Jardin. Mes sincères condoléances à son mari Gilbert et ses 2 grands enfants et petits enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X