La Fondation médicale innove

Bruno Cayer, directeur adjoint aux ressources financières du CISSSS, Michel Rochon, président de la Fondation médicale, et Denis Dion, directeur des solutions d’Affaires chez Cogeco Connexion, ont dévoilé l’une des plaques qui indiqueront les endroits dans l’hôpital où il y aura un accès gratuit au réseau Internet. ( Photo: Jean-Patrice Desjardins)
La Fondation médicale innove
Jean-Patrice Desjardins
Actualité

Cogeco Connexion et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides ont conclu une entente afin de doter l’Hôpital Laurentien de Sainte-Agathe-des-Monts d’un réseau Wi-Fi illimité à multiples points d’accès. Une première au Québec selon la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut qui a orchestré le projet.

Le service sera offert dans les salles d’attente et les salles de traitement de l’hôpital. « Les patients et visiteurs du bistro, de l’urgence, de l’unité des courts séjours, du département d’ophtalmologie, du département d’oncologie, de l’aile des soins palliatifs, de l’unité de chirurgie d’un jour, de l’unité des naissances ainsi que de l’unité des soins intensifs peuvent maintenant bénéficier d’un accès illimité à Internet, via leur téléphone intelligent, leur tablette ou leur ordinateur », affirme Denis Dion, directeur principal Solutions d’affaires chez Cogeco Connexion.

« À la Fondation médicale, nous sommes heureux d’annoncer ce projet qui était attendu de tous. Nous aimerions souligner et remercier l’instigatrice de ce projet, Dre Nathalie Ménard. Elle a été la première à croire à l’accès Wi-Fi gratuit et a même sollicité des dons pour sa réalisation », explique Michel Rochon, président de la Fondation médicale, dont la priorité était d’offrir l’accès gratuit tout en respectant son budget.

Le projet était dans l’air depuis quelques années déjà, mais c’est Daniel Desjardins, directeur général de la Fondation médicale, qui a fait l’approche auprès de Cogeco, qui assure un réseau Wi-Fi stable et fiable.

Le partenariat avec Cogeco serait unique au Québec, car dans d’autres hôpitaux, il faut payer pour avoir accès au réseau Internet. Seules les chambres en soins palliatifs ont accès au service, les autres espaces de connexion étant des lieux d’attente d’un traitement, comme l’urgence. L’accès gratuit permettra aux patients de l’hôpital de rester connectés avec leurs proches en attendant leurs soins tout en leur offrant une vaste gamme de divertissements en ligne.

Il suffit de repérer l’une des huit plaques indiquant la zone Wi-Fi et de se brancher, comme dans une chambre d’hôtel.

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X