Les Laurentides se préparent à dévoiler leurs projets

La ministre Christine St-Pierre, entourée des préfets (ou représentants) des huit MRC des Laurentides.
Les Laurentides se préparent à dévoiler leurs projets
Valérie Maynard
Actualité

Priorités régionales du Fonds d’Appui au Rayonnement des Régions (FARR)

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre, était de passage dans la région récemment afin de dévoiler les priorités de la région dans le cadre du Fonds d’Appui au Rayonnement des Régions (FARR).

Plus concrètement, les préfets des huit MRC des Laurentides prévoient se réunir le 6 juillet afin de mettre en commun les projets qui leur tiennent à cœur. « La liste des projets sera ensuite dévoilée », a fait savoir le préfet suppléant de la MRC des Pays-d’en-Haut, Gilles Boucher.

Présenté comme un levier économique et stratégique en faveur de la réalisation de projets régionaux contribuant à l’occupation et à la vitalité des territoires, le FARR disposera à terme d’un budget annuel de 100 M$ pour l’ensemble du Québec.

Pour 2017-2018, ce sont 30 millions de dollars qui seront répartis entre les régions, à l’exception de Québec et Montréal qui ont des enveloppes budgétaires distinctes.

On estime la part des Laurentides pour cette première année de 2 à 3 M$.

Les régions avaient jusqu’au 30 juin pour transmettre au gouvernement du Québec leurs priorités en plus de mettre sur pied une liste d’actions à privilégier.

Il s’agit d’une des premières étapes du processus puisque les initiatives devront contribuer à la réalisation de ces priorités afin de bénéficier du financement.

FARR des Laurentides

Le FARR des Laurentides a été annoncé par le gouvernement du Québec lors du budget 2017-2018.

Ses cinq grandes orientations régionales issues du Plan de développement des Laurentides 2014-2019 sont : Assurer la compétitivité des Laurentides; Valoriser ses éléments distinctifs; Offrir à chaque citoyen un continuum de services publics;

Encourager l’occupation dynamique et la gestion équilibrée du territoire; et Optimiser les mobilités des individus et des marchandises.

Il sera possible d’actualiser les priorités régionales pour 2019. C’est pourquoi une consultation est envisagée en 2018 dans le but de rassembler les élus et les acteurs du milieu pour réaffirmer ou modifier les priorités et les actions à privilégier pour les Laurentides.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X