Maître glacier Saint-Sauveur sensibilise la population

Galaise-Séguin
Maître glacier Saint-Sauveur sensibilise la population
Sandra Mathieu
Actualité

Don d’organes

À l’approche de la Semaine nationale du don d’organes (22 au 28 avril) et pour souligner le 10e anniversaire du décès de sa fille Karèle, Robert Séguin, propriétaire du Maître glacier à Saint-Sauveur, attend les gens qui ont signé leur carte de la RAMQ avec un cornet de crème glacée gratuit, ce vendredi 20 avril de midi à 18 h.

L’an dernier, neuf ans après le décès de sa fille Karèle, alors qu’elle était en attente d’un nouveau cœur, Robert Séguin sentait qu’il était prêt à en parler, et surtout à faire quelque chose pour sensibiliser les gens à l’importance d’affirmer son consentement pour un don d’organes.

« Pour une deuxième année, ceux qui présenteront l’autocollant Signez Don! signé sur leur carte d’assurance maladie, ou qui le signeront sur place, recevront une consommation au Maître glacier, rue de la Gare à Saint-Sauveur », précise Robert Séguin. Une équipe de Transplant Québec sera d’ailleurs sur place pour donner de l’information et remettre des autocollants aux clients.

Cette initiative vise à faire en sorte que plus de gens fassent un geste vers le don d’organes, une pratique qui évolue en hausse, mais qui ne suffit pas malgré des statistiques porteuses d’espoir. En effet, Transplant Québec annoncait récemment que 510 personnes ont pu être transplantées en 2017 grâce à la générosité de 182 donneurs d’organes et de leur famille. En conséquence, la liste d’attente a diminué pour une 6e année consécutive; 786 personnes étaient inscrites au 31 décembre 2017.

Se renseigner et en parler

La fille de Robert, Karèle Galaise-Séguin, est décédée en mai 2008 à l’âge de 16 ans. À l’époque, le père avait lancé un cri du cœur dans les médias pour aider sa fille, atteinte d’une maladie au cœur qui l’a emportée en quelques semaines.

Robert Séguin s’est beaucoup renseigné sur la question du don d’organes durant les dernières années.

« Les gens signent leur carte, mais oublient d’en parler à leurs proches. Si on n’en parle pas, au moment du décès, c’est la famille qui a le dernier mot, pas la signature sur la carte », explique Robert Séguin.

Transplant Québec

À l’occasion de la 21e Semaine nationale du don d’organes et de tissus, Transplant Québec invite les citoyens à joindre le mouvement de solidarité en faveur du don d’organes et de tissus en passant à l’action. Comment? En parlant du don d’organes en famille, entre amis ou au boulot. En informant ses proches de sa décision et en la confirmant par écrit.

www.transplantquebec.ca

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La Ville de Sainte-Adèle dévoile son projet aux citoyens

    Acquisition de plus de 200 hectares dans le secteur du Mont Loup-Garou La Ville de Sainte-Adèle s’apprête...

  • Piedmont en mode floraison!

    Entrevue avec la mairesse Nathalie Rochon Portrait d’une municipalité au cœur vert La municipalité de Piedmont se...

  • Un mieux-être collectif

    Entretien avec Jean-François Ducharme-Varin Esprit de corps Yoga communautaire Chronique affaires et économie de Jean-Claude Tremblay, MBA...

  • Côté jardin, les portes sont ouvertes

    Jardins communautaires de Sainte-Agathe Danielle Cloutier, collaboration spéciale Les jardins communautaires de la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts sont...

X