La Meute section Laurentides

Robert Quettier, président, responsable de La Meute dans les Laurentides. PHOTO: Courtoisie
La Meute section Laurentides
Isabelle Houle
Actualité

« Je revis la montée de l’islam radical. » -Robert Quettier

La Meute, mouvement militant contre l’islam radical et l’immigration incontrôlée, a développé une branche dans les Laurentides avec déjà 400 membres.

Robert Quettier, président, responsable des Laurentides, précise que le but de l’organisation est surtout d’informer et de sensibiliser la population.

La Meute a été formée chez nous il y a près de deux ans. Plusieurs conférences et représentations ont été organisées depuis.

« Il s’agit d’abord d’un regroupement citoyen et nous accueillons des membres de tous horizons. Parmi nos chevaux de bataille, nous luttons contre l’islam radical et la charia (doctrine traditionnelle souvent considérée comme ignorant les droits humains). Aussi, nous dénonçons l’immigration incontrôlée. Je suis moi-même immigrant. Mon père est belge et ma mère est japonaise. Je suis arrivé en 2006 et si vous saviez toutes les démarches que ça exige… Je n’ai personnellement aucun problème avec l’immigration, tant que ça se fait dans les règles et là, certains entrent chez nous trop facilement », affirme Robert Quettier, résident de Sainte-Adèle.

Intégration

Celui-ci ajoute qu’il a vécu « la montée de l’islam radical en Europe » et qu’il revoit le même phénomène au Québec.

À titre d’exemple, il parle de la place laissée à la pratique religieuse à Montréal et du fait que la charia se pratique parfois aussi chez nous. « Il suffit de faire 40 minutes de route vers le sud pour le constater », soutient-il.

La Meute souhaite se détacher de l’image de groupe d’extrême droite qu’on lui donne. « Soyons clairs, contrairement à ce qu’on dit, La Meute ne veut pas interdire la diversité de religion, mais elle souhaite que chaque religion se pratique en privé. Je pense que les nouveaux arrivants doivent faire un effort pour s’intégrer et respecter leur pays d’accueil. »

Ainsi, l’organisation, active sur les réseaux sociaux, vise à rencontrer la population et annoncera bientôt des conférences dans la région.

Voir les commentaires (14)

14 Comments

  1. hugues bonneau

    28 février 2018 à 5 h 56 min

    Très fier de toi robert

  2. Quettier

    28 février 2018 à 5 h 57 min

    Merci pour votre article, vous avez su remettre mes mots tels que je vous l’ai dit.
    Franchement un vrai travail de journalistes, respect à vous.

    Robert Quettier

  3. manon lecault

    28 février 2018 à 8 h 47 min

    Bravo voisin très fière de la Meute bcp d’initiatives et j’espère que les gens comprendront mieux par ces conférences et les rubriques.
    merci

  4. Peter

    28 février 2018 à 12 h 52 min

    Ma Radio Internet et moi même vous appuyons gens de La Meute.

  5. Marie Estelle Pelletier

    28 février 2018 à 16 h 19 min

    Bonjour monsieur,

    Vous parlez très bien et, c’est vrai ce que vous dites:  » La vérité ne ment jamais « , soyez en sûr !!
    Je fais parti de la Meute et je fais mon effort en partageant le plus que je peux.

    Continuez votre combat !

    La Louve du bas du Fleuve

  6. Claire Dupuis

    28 février 2018 à 18 h 40 min

    Bonjour, Je connais déjà ce qu’est La Meute et je la supporte, mais je ne suis pas membre et j’aimerais le devenir.
    S.V.P. me renseigner comment faire .
    Merci.

  7. Claire Dupuis

    28 février 2018 à 18 h 43 min

    Bonjour, je connais déjà ce qu’est La Meute et je la supporte, mais je ne suis pas membre et j’aimerais le devenir.
    Je demeure à Sainte-Adèle dans les Laurentides.
    S.V.P. me renseigner comment faire.
    Merci.

  8. Marco Leclercl

    1 mars 2018 à 8 h 04 min

    Excellente nouvelle! Contrairement aux médias de masse qui mentent constamment reprenant la rhétorique des radicaux de gauche, la Meute n’est pas un groupe d’extrême-droite.

    Elle est un regroupement de citoyens ordinaires et concernés par la montée des extrémistes d’une religion qui a causent de sérieux problèmes sociétaux partout où ils se sont installés dans le monde entier.

    Être contre les fanatiques religieux n’est pas êtres un nazi.
    Être contre l’immigration de masse illégale n’est pas être un fasciste.

    Il est grand temps de remettre les pendules à l’heure.

  9. Marco Leclerc

    1 mars 2018 à 8 h 08 min

    Excellente nouvelle!

    Être contre l’envahissent des fanatiques religieux qui causent des problèmes partout dans le monde où ils se sont installé n’est pas être un nazi.

    Être contre l’immigration illégale de masse n’est pas être un fasciste.

    Il serait grand temps que les médias fassent leur travail concernant la Meute qui n’a rien à voir avec l’extrême-droite et qu’ils arrêtent de répéter la rhétorique mensongère de la gauche radicale universitaire.

  10. Pierre Baby

    1 mars 2018 à 20 h 57 min

    bienvenue Québécois

  11. Maryse Tellier

    3 mars 2018 à 23 h 56 min

    40 membres ? Vraiment ?
    Ou juste des membres d’une page Facebook ?

  12. Jacynthe Couture

    4 mars 2018 à 6 h 22 min

    Moi je fais partie de la Meute, clan 5. J’aimes beaucoup La Meute car cela me rejoint. Je ne suis pas contre l’immigration; je veux juste qu’elle soit contrôlée adéquatement et les pratiques religieuses de chacun doivent être faites en privé. J’ai fait 2 manif avec la Meute et comme on dit :  »Jamais 2 sans 3. »

    Fière d’en faire partie.
    NSLM

  13. Lucie lorte

    5 mars 2018 à 7 h 39 min

    Tout. Affets d’accord avec. Vous .mesieur continuer votre bon. Travail.

  14. Alain

    22 mars 2018 à 10 h 48 min

    Un beau rassemblement d’hypocrites qui vouent une haine à l’Islam car celui-ci est en soit « radical », selon la plupart des adhérents de la Meute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X