Neuf chiens recueillis à Sainte-Agathe

Emma qui découvre la nourriture pour chiens.
Neuf chiens recueillis à Sainte-Agathe
Isabelle Houle
Actualité

Bily, chien aux prises avec de multiples malformations, qui rencontre la comportementaliste de la SPCA, Caroline Beaupré.

Destinés à être mangés

Le 13 décembre, la SPCA Laurentides-Labelle a recueilli neuf chiens provenant de la Corée du Sud qui devaient finir dans une assiette. Mal en point, ceux-ci ne veulent qu’être aimés.

C’est l’organisme Humane Society international qui a organisé le sauvetage de 170 chiens dans une ferme d’élevage de viande canine illégale en Corée du Sud.

Celui-ci a contacté divers refuges et SPCA aux États-Unis et au Québec pour donner une seconde chance à ces pauvres bêtes. C’est ainsi que quelques chiens de race Guindo et Tosa sont arrivés à Sainte-Agathe, ont été examinés, seront soignés et réhabilités.

« Ils ne savent même pas marcher. Ils ont passé leur courte vie en cage. Alors, on doit tout leur montrer et les traiter vraiment comme des chiots », raconte Corinne Gonzalez, directrice à la SPCA Laurentides-Labelle.

La plupart des chiens arrivés de la Corée du Sud à Sainte-Agathe ont moins d’un an et ne font preuve d’aucune agressivité.

Ils ont peur, tout simplement. « On les laisse s’habituer à leur nouveau milieu, on ne les manipule pas trop pour le moment, mais nos vétérinaires les ont examinés partiellement. Ils seront bientôt offerts en adoption. Ils ont déjà été vaccinés. »

Enfin une belle vie!

Maltraités dans leur pays d’origine, ces chiens devront réapprendre à faire confiance aux humains et à être… des chiens.

« Ils n’ont jamais mangé de moulée. On leur donnait des restes de n’importe quoi. On ne remet pas en question la culture de ces pays. Ce n’est pas le fait de manger de la viande de chien le problème, ce sont les conditions dans lesquelles ils vivent et sont abattus. Ces chiens sont torturés! »

Ému de voir les chiens accepter de sentir des jouets et de se laisser caresser (pour certains), le personnel de la SPCA Laurentides-Labelle rappelle que l’adoption d’un animal, particulièrement dans ces conditions, est un investissement et non un divertissement.

« Nous savons que ce sauvetage est une goutte dans l’océan, mais nous sommes contents pour ces chiens-là qui auront une bonne famille », conclut Mme Gonzalez.

Pour en savoir plus sur l’adoption à la SPCA Laurentides-Labelle, composez le 819 326-4059.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X