Plein-Air Saint-Sauveur voit le jour

Les membres du premier conseil d’administration de Plein-Air Saint-Sauveur et les fondateurs : Benoit Simard, Jacques Galarneau, Jennifer Jalbert, Stéphane Labbé, cofondateur, Catherine Leduc, Jean-Philippe Coderre, François Trudeau, cofondateur, Nicole Roy, Bernard Dubuc, Guy-Pierre Poulain, Michel Lauzon, Robin Lamonde, et Luc Leblanc, président de la Société de Loisirs Saint-Sauveur et conseiller municipal. Absents sur la photo : Jean-François Girard, cofondateur, Karina Marquis et Audrey Laflamme.
Plein-Air Saint-Sauveur voit le jour
Sandra Mathieu
Actualité

Développement de sentiers

 Appuyée et financée principalement par la Ville de Saint-Sauveur et la Société de Loisirs de Saint-Sauveur, et parrainée par Plein-Air Sainte-Adèle, la fondation Plein-Air Saint-Sauveur (PASS) a connu sa première assemblée le 10 mai dernier. Au terme de cette rencontre, le comité fondateur, formé de Jean-François Girard, Stéphane Labbé et François Trudeau, se dit enthousiaste pour la suite des choses.

Organiser et optimiser les réseaux de sentiers quatre saisons de Saint-Sauveur n’est pas un souhait né d’hier, la plupart étant officieux sur le territoire. Cette première rencontre a donné le ton au sérieux de la démarche et a permis de partager les objectifs, la structure et l’approche de l’organisme, ainsi que d’établir son premier conseil d’administration. « Nous avons la chance de pouvoir compter sur des administrateurs passionnés et compétents avec des expertises pertinentes et complémentaires, souligne François Trudeau, cofondateur. Aussi, l’équipe de Plein-Air Sainte-Adèle est très coopérative et constitue un beau modèle pour nous. »

Avancer à pas de géants

« Quand on se compare, notre destination a beaucoup de retard et nous devrons faire des pas de géants, mais nous avons des partenaires convaincus et les possibilités sont infinies », confie Stéphane Labbé, cofondateur. La première étape est, bien sûr, de négocier les droits de passage avec les propriétaires. »

Selon les fondateurs, les développements qui viendront permettront de faire des sentiers de plein air un produit d’appel pour Saint-Sauveur et un jour de créer un réseau de sentiers pour relier Sainte-Adèle et Sainte-Anne-des-Lacs. « Nous voulons que la communauté s’approprie le projet et que chacun s’implique selon sa disponibilité et son intérêt, explique M. Trudeau. Ce travail d’équipe permettra à notre région d’atteindre de nouveaux sommets en termes de qualité de vie, en concordance avec notre identité profonde, et de définir ce que l’on veut laisser aux générations futures. »

Le PASS en quelques mots

PASS est un organisme autonome qui a pour objectifs de légitimer, pérenniser, gérer, développer et rendre accessibles les sentiers actuels et futurs de Saint-Sauveur. Le tout dans un esprit inclusif, constructif et collaboratif rassemblant les usagers, les propriétaires de terrains, les acteurs du milieu, les organismes de sport et de plein air, les différents paliers gouvernementaux et d’autres intervenants clés tels que la communauté d’affaires.

Parmi les objectifs de Plein-Air Saint-Sauveur, notons : l’élaboration d’un plan de développement global, la mise sur pied de comités spécifiques (marche, vélo, raquette, ski, communications et événements), l’identification des pôles principaux et des réseaux de sentiers à prioriser, définir une stratégie et un plan conjoints avec la ville, les négociations des droits de passage et servitudes en partenariat avec la ville et la SOPAIR, l’élaboration d’un plan de gestion, des plans d’aménagement, d’améliorations, d’entretien et de signalisation, et l’élaboration et la mise en marche des outils de communication liés à l’usage.

Le site Web et la page Facebook sont en développement. D’ici là, il est possible de communiquer avec PASS à l’adresse : pleinairstsauveur@gmail.com.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X