Un projet pour l’avenir de Sainte-Agathe-des-Monts

La rue Saint-Louis projetée.
Un projet pour l’avenir de Sainte-Agathe-des-Monts
Thomas Gallenne
Actualité

Destination 2030

Destination 2030. Ce n’est pas le titre d’un nouveau film de science-fiction, mais bien le titre d’un plan. Le plan d’un maire, de son équipe et de son administration. Le plan d’un vaste projet de revitalisation urbaine visant, comme le martèle si bien Denis Chalifoux, à « positionner Sainte-Agathe-des-Monts comme une destination de choix, une ville inspirante et un milieu de vie distinctif ».

PHOTO: Thomas Gallenne

Le maire de Sainte-Agathe-des-Monts, Denis Chalifoux, a présenté le projet Destination 2030, le 22 juin dernier.

En rencontre privée avec les médias régionaux, le maire Chalifoux a rappelé que son équipe et lui travaillent sur cette vision de développement futur de la ville depuis trois ans. « Nous voulons rendre notre ville plus attractive et plus contemporaine, explique-t-il. Je crois que nous pouvons reprendre notre place en osant, en innovant et en misant sur nos forces. »

Il prévient que la Ville connaîtra une transformation majeure, intégrée et respectueuse de son patrimoine et de l’environnement. Ce projet tracera le chemin pour mettre en place la ville de demain et touchera toutes les facettes de la vie municipale. Ainsi, dix chantiers verront le jour.

Durant sa présentation, le maire est revenu sur le contexte de la démarche : une dévitalisation du centre-ville qui s’est amorcée dès les années 1980 jusqu’au tournant des années 2000, suivi d’un redressement des finances publiques et d’une amélioration des prestations de services, notamment par l’amélioration des infrastructures.

Miser sur les forces

Comme dans toute démarche stratégique, l’identification des forces permet d’asseoir le socle de toute vision et plan d’action. « On a un lac au centre-ville, alors on doit revirer la ville vers le lac », a lancé le maire. Parmi les chantiers, celui touchant la revitalisation de la Place Lagny et ses environs immédiats devrait être un élément structurant central, tourné vers l’avenir. Et la vidéo promotionnelle qui présente les principaux chantiers est sans équivoque. « L’aménagement de la Place Lagny est prévu en 2018 », confirme Denis Chalifoux, rappelant du même souffle que la première action concrète fut la conception de la nouvelle image de marque de la ville, avec un logo plus contemporain et sa signature : Ici bat le cœur des Laurentides.

La Place Lagny projetée pour 2018.

Et les défis sont nombreux si l’on en croit l’énoncé de la vision. « On veut faire de Sainte-Agathe l’endroit de référence dans les Laurentides pour y résider, y élever une famille, y travailler, y faire des affaires, s’y divertir et y vivre pleinement », précise le maire. Et la démarche est intrinsèquement liée aux objectifs. « On veut rassembler les forces vives existantes et en attirer d’autres, que ce soient les résidents actuels et futurs, les villégiateurs qui doublent la population qui habituellement tourne autour des 10 000 habitants. On veut attirer les investisseurs, mobiliser la communauté d’affaires, les institutions financières et tous les partenaires qui veulent contribuer à ce projet unique dans les Laurentides », lance un maire gonflé à bloc. Un plan qui tombe à point à quelques mois des élections. « C’est une plateforme électorale, reconnaît Denis Chalifoux, mais si je ne fais rien, on me le reprochera. J’ai une vision, elle plaira ou pas. »

Vidéo présentant le projet Destination 2030 :

 

Pour obtenir plus d’informations sur le projet au :
www.ville.sainte-agathe-des-monts.qc.ca/fr/actualites-details.php?nouvelle=2068

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X