Renée-Claude Bastien, accro d’aventures à partager

Renée-Claude ne lésine sur aucun détail pour créer une expérience que ses clients n’oublieront pas de sitôt. PHOTO: Courtoisie
Renée-Claude Bastien, accro d’aventures à partager
Sandra Mathieu
Actualité

Portrait d’une aventurière

 

Alors qu’elle m’accueille au cœur de son sympathique pied-à-terre aux allures de chalet champêtre à Val-Morin, la guide de tourisme d’aventure Renée-Claude Bastien me jase sans tarder de tous les projets à son calendrier pour les prochains mois. Tête-à-tête avec une femme de cœur qui carbure aux défis, aux grands espaces et à l’air pur!

 

Coordonnatrice et enseignante du programme Guide d’aventures au cégep de Saint-Laurent, qu’elle a elle-même complété en début de carrière, Renée-Claude guide depuis 15 ans et offre également de la formation spécialisée et des conférences.

Celle qui a voyagé autour du globe pour transmettre son amour du plein air se décrit avant tout comme une créatrice de souvenirs. « Mes clients m’accordent ce qu’ils ont de plus précieux : leur temps. Et je prends cette responsabilité très au sérieux », lance la guide de 36 ans, tout sourire. Bien qu’elle quitte pour de moins longues périodes qu’à ses débuts dans le métier, elle avoue ne pas dormir dans son lit environ six mois par année. « Ce n’est pas toujours évident pour la stabilité du couple, mais j’ai réussi à trouver un bel équilibre entre les différents volets de mon travail : l’encadrement et la formation. J’ai travaillé fort pour tisser tous les liens qui me permettent aujourd’hui de vivre de ma passion et d’être sollicitée pour des projets variés et intéressants. »

Renée-Claude Bastien est tombée dans la marmite du plein air à la fin du secondaire alors qu’elle a joint les rangs du programme Plein air de sa polyvalente dans l’Outaouais.

Renée-Claude ne lésine sur aucun détail pour créer une expérience que ses clients n’oublieront pas de sitôt. « Je travaille avec des agences qui ont à cœur la sécurité et qui posent les bonnes questions aux participants afin de les aiguiller vers l’aventure adaptée à leur expérience et leurs goûts, explique-t-elle. Ensuite, il s’agit de bien communiquer les objectifs du périple et de créer des moments wow grâce à des petits plus et des incursions authentiques dans les cultures locales. »

En plus des connaissances techniques constamment mises à jour et de l’expérience sur le terrain, une personnalité empathique, un bon instinct, un leadership, ainsi qu’une capacité de s’adapter constamment aux humains et à l’environnement font, selon elle, partie intégrante des qualités d’un bon guide.

L’art de l’encadrement

Quand on la questionne sur sa vision du plein air au Québec, Renée-Claude lance sans hésiter : « Guider n’est pas seulement un verbe, c’est un métier. On a encore un grand travail d’éducation à faire ici pour mieux définir les standards du métier et pour que les gens qui consomment le plein air s’assurent que, lorsqu’ils font appel à un guide, il s’agisse réellement d’un professionnel certifié et non d’un accompagnateur sans qualifications ».

Elle a d’ailleurs cofondé l’Association des guides professionnels en tourisme d’aventure dont elle est présidente et elle souligne l’important travail d’Aventure écotourisme Québec.

Bien que chaque saison offre son lot d’opportunités : canot, cyclotourisme, escalade et escalade de glace, ski hors-piste, raquette, traîneau à chiens, elle avoue avoir un faible pour les voyages de randonnée multijour en haute montagne.

Elle s’est d’ailleurs spécialisée au fil des ans et travaille avec des clientèles exigeantes qui en ont vu d’autres!

Après 15 ans à passer la moitié de l’année dans l’Ouest canadien, qu’elle affectionne particulièrement, elle a jeté son dévolu sur les Laurentides pour l’incroyable terrain de jeu que la région a à offrir et bien sûr pour la proximité de l’aéroport et de la majorité des agences qui l’emploient.

Les projets personnels qu’elle caresse sont nombreux malgré un emploi du temps plus que chargé.

« Lorsque j’organise un voyage personnel, je défriche la plupart du temps une destination pour pouvoir y offrir mes services par la suite. Ma prochaine destination à découvrir : le Ladakh en Inde! »

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sandra Mathieu

Chef de pupitre par interim/journaliste indépendante   Curieuse, passionnée et hyperactive, j’ai fait de la planète mon terrain de jeu et j’ai choisi les Laurentides comme pied à terre! Je multiplie les voyages, les aventures et les découvertes ici et ailleurs. Normalement journaliste indépendante, je pose mes valises jusqu’à l’automne pour jouer le rôle de chef de pupitre et ratisser les recoins de notre belle région. Je partage mes rencontres et les réponses à mes innombrables questions en mots et en images pour informer, inspirer et faire réfléchir. J’ai la chance de travailler avec des collaborateurs qui ont à coeur l’accès à l’information de qualité. Détentrice d'un certificat en journalisme, d'une majeure en communications et d'une licence en management touristique, je cumule plus de 20 ans d'expérience dans les domaines des communications, du tourisme, de la gestion culturelle et de l'événementiel. Je collabore à Accès depuis plus de deux ans.

[+] Plus dans Actualité

X