Un troisième candidat s’amène dans la course

Martin Nadon est le troisième candidat en lice à ce jour à se présenter à la préfecture de la MRC des Pays-d’en-Haut, au scrutin du 5 novembre prochain. PHOTO: Courtoisie
Un troisième candidat s’amène dans la course
Valérie Maynard
Actualité

Élection d’un préfet à la MRC des Pays-d’en-Haut

Officiellement, deux candidats sont en lice en vue de l’élection du préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, le 5 novembre prochain. Il s’agit d’André Genest, actuel maire de Wentworth-Nord, et de Guy Vandenhove, ancien président de la Chambre de commerce de Saint-Adèle. S’ajoutera dans quelques jours un troisième candidat : Martin Nadon, un résident de Piedmont.

Jusqu’à tout récemment coordonnateur de la Table des préfets de la région des Laurentides, M. Nadon est avocat de formation. Au cours des dernières années, il a été directeur général au profit de plusieurs municipalités, notamment Bois-des-Filion, Bellefeuille, Saint-Lazare et Saint-Adolphe-d’Howard. M. Nadon a aussi travaillé à l’international, notamment pour les Nations Unies, pendant plusieurs années. Il estime posséder l’expérience et les aptitudes nécessaires pour occuper le poste de préfet. « Je pense représenter à la fois l’expérience et le renouveau, avec une nouvelle vision des choses », opine-t-il.

Dossier du complexe sportif

Parmi les dossiers qui retiennent son attention se trouve bien sûr la construction éventuelle du complexe sportif. « Je suis favorable au projet, mais je veux m’assurer qu’il réponde parfaitement aux besoins de la population. Je voudrais aussi qu’il soit conçu pour qu’on puisse également y tenir des activités culturelles telles que spectacles et expositions. Je veux, dans les prochaines semaines, sonder le pouls des citoyens sur ce sujet », a-t-il déclaré.

Déjà, dit-il, il a rencontré tous les maires de la MRC, incluant le préfet suppléant, Gilles Boucher. « J’ai été très bien accueilli par tous. J’ai même assisté à quelques conseils municipaux », souligne-t-il.

Au-delà de sa candidature au poste de préfet, M. Nadon souhaite également promouvoir le processus entourant l’élection d’un préfet, son rôle et responsabilités. « Beaucoup de gens connaissent mal la MRC. Je veux faire la promotion de sa mission, ses objectifs et son fonctionnement. »Martin Nadon compte officialiser sa candidature auprès du Directeur général des élections du Québec au cours des prochaines semaines. « Dès la rentrée de septembre, au lancement officiel de ma campagne, je serai en mesure de détailler mon plan d’action pour les quatre prochaines années. »

Pour joindre M. Nadon, écrivez à nadonpourlaregion@outlook.com.

Voir le commentaire (1)

1 commentaire

  1. Alain Daviault

    6 juillet 2017 à 7 h 08 min

    Bonjour M.Nadon,
    Un volet politique majeur,c’est bien celui du rôle d’un préfet qui jusqu’à présent assiste à bien des débats sans pouvoir décisionnel.Pour ma part, une première démarche analytique serait de s’interroger sur la réel nécessité et pertinence d’une telle enceinte publique si on considère son évolution en raison de nos vrais besoins régionaux.Le paysage politique que nous offre la MRC n’annonce point la transformation durable.Toutefois, je suis convaincu, que le fait que deux candidats aspirants ne sont pas des maires, cela aura un impact positif sur la vision régionale. Merci à vous et M.Vandenhove de venir mettre un frein aux maires afin d’accéder à leur paradis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X