Vague de soulagement pour les parents

Les commissaires de la CSL ont adopté à l’unanimité les scénarios de maintien des élèves de 6e année dans les écoles primaires. Photo : Sandra Mathieu
Vague de soulagement pour les parents
Sandra Mathieu
Actualité

Maintien des élèves de 6e dans les écoles primaires

C’est dans un auditorium plein à craquer, le 28 mars dernier, à la Polyvalente des Monts à Sainte-Agathe que les commissaires de la Commission scolaire des Laurentides ont adopté à l’unanimité les scénarios de maintien des élèves de 6e année dans les écoles primaires pour les trois prochaines années scolaires.

Une vague de soulagement et des ovations debout fusaient de toute part à chacun des votes. Rappelons que la majorité des parents, enseignants et intervenants s’opposaient au scénario de départ présenté par la CSL en décembre qui impliquait le transfert de ces élèves dans des polyvalentes du territoire.

Ainsi les élèves de 6e année des écoles L’Arc-en-Ciel à Huberdeau, Saint-Jean-Baptiste/Sainte-Marie à Val-David, le Tremplin à Labelle et le campus primaire Mont-Tremblant seront maintenus dans les écoles de quartier. La capacité fonctionnelle des écoles sera utilisée, ainsi que certains locaux des municipalités concernées au besoin.

Autre son de cloche pour Sainte-Agathe

Certaines annonces ont soulevé une déception évidente entre autres pour les parents dont les enfants fréquentent les écoles de Sainte-Agathe, puisque dans ces cas, les élèves de maternelle et 1re année fréquenteront l’école du secteur mais les 5 et 6e années de Lionel-Groulx/MGR Bazinet seront transférés vers l’école primaire Notre-Dame-de-la-Sagesse pour 2018-2019.

Le directeur général de la CSL Bernard Dufourd a ajouté que ce scénario est temporaire étant donné qu’une analyse des aires de dessertes et une éventuelle réouverture de l’École primaire de Saint-Adolphe-d’Howard permettra de revoir la repartition sur le territoire et d’assurer une stabilité des bassins.

Notons également la composition d’un comité multipartite d’analyse de la clientèle compte tenu de la demande de construction d’une école primaire dans le secteur centre-est du territoire, en priorisant le secteur de Val-David. De plus, certains enfants du secteur de Piedmont pourront, sur une base volontaire, fréquenter à nouveau l’école de Saint-Sauveur. Les modalités seront confirmées sous peu. Il y aura aussi un réaménagement de certaines classes spécialisées de l’école Lionel-Groulx/Monseigneur-Bazinet et NotreDame-de-la-Sagesse dans le secteur sud afin que les élèves bénéficiant de ces classes spécialisées soient plus près de leur domicile.

École alternative publique

Les commissaires ont également adopté une résolution pour mandater le directeur général de la CSL afin qu’il travaille sur une étude de faisabilité pour 2019-2020 en collaboration avec le comité pour le projet d’École alternative publique dans la MRC des PDH.

« Nous sommes contents de la résolution qui a été adoptée mercredi, mais nous sommes également un peu déçus car on continue de penser qu’on fait partie de la solution pour la rentrée 2018 », souligne Jolène Richer qui travaille sur le projet depuis deux ans. Elle a tenu à remercier les commissaires qui reconnaissent le besoin des parents d’avoir un choix en éducation et de leur support au cours des derniers mois.

Un sujet émotif

La période de questions et de commentaires a suscité beaucoup d’intérêt et l’émotion était palpable de part et d’autre. Bien que la plupart des parents se sont dits heureux d’avoir été entendus, plusieurs ont déploré le déroulement de ce processus de répartition de la clientèle. « Il n’est pas normal qu’on (les parents) ait eu à se mobiliser de la sorte et à consacrer des milliers d’heures pour argumenter une solution qui, depuis décembre, est pour nous une évidence », a commenté le président du conseil d’établissement de l’École Saint-Jean-Baptiste/Sainte-Marie à Val-David, Stéphan Schwab.

Rappelons que cinq consultations publiques se sont déroulées dans les secteurs centre et nord du territoire de la CSL. À ces occasions, la Commission scolaire a pu échanger avec les parents, les élus et les communautés afin de déterminer les meilleures solutions possibles pour pallier la hausse de clientèle dans certaines écoles.

Pour consulter les résolutions adoptées le 28 mars : http://www.cslaurentides.qc.ca/communaute/consultations-publiques-repartition-de-la-clientele

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sandra Mathieu

Chef de pupitre par interim/journaliste indépendante   Curieuse, passionnée et hyperactive, j’ai fait de la planète mon terrain de jeu et j’ai choisi les Laurentides comme pied à terre! Je multiplie les voyages, les aventures et les découvertes ici et ailleurs. Normalement journaliste indépendante, je pose mes valises jusqu’à l’automne pour jouer le rôle de chef de pupitre et ratisser les recoins de notre belle région. Je partage mes rencontres et les réponses à mes innombrables questions en mots et en images pour informer, inspirer et faire réfléchir. J’ai la chance de travailler avec des collaborateurs qui ont à coeur l’accès à l’information de qualité. Détentrice d'un certificat en journalisme, d'une majeure en communications et d'une licence en management touristique, je cumule plus de 20 ans d'expérience dans les domaines des communications, du tourisme, de la gestion culturelle et de l'événementiel. Je collabore à Accès depuis plus de deux ans.

[+] Plus dans Actualité

X