Val-David se positionne comme village nourricier

De gauche à droite : Suzanne Rivard, CISSS, Bernard Généreux, directeur général de la municipalité, François Handfield, UPA, Kathy Poulin, mairesse de la municipalité, Danielle Savoie, REGAL+, Julie Duval, directrice des communications à la municipalité, Claude Paquin, MAPAQ, Joèle Clark, citoyenne et gestionnaire du projet, Diane Séguin, Marché public de Val-David, Marie Provost, membre du comité consultatif en environnement, Élise Martineau, MRC des Laurentides, Nadine Guénette, technicienne en environnement à la municipalité, et Julie Bourgon, CDE. PHOTO: Courtoisie
Val-David se positionne comme village nourricier
Journal Accès
Actualité

Solidarité alimentaire

Fort de ses nombreuses initiatives citoyennes d’agriculture urbaine, Val-David souhaite maintenant franchir un nouveau pas et se positionner résolument comme village nourricier afin d’encourager, d’intégrer et de mettre ces pratiques en valeur.

La Municipalité entame les démarches pour se doter d’un plan d’action qui visera à promouvoir davantage l’autonomie et la solidarité alimentaires au sein de la communauté. Cette démarche est basée sur des rencontres citoyennes pour définir les priorités et promouvoir ce mouvement de solidarité alimentaire. À cet effet, une première rencontre aura lieu le samedi 7 avril à la salle communautaire (église) de 9 h 30 à midi.

Renforcer les liens
« Par cette initiative, la Municipalité souhaite renforcer les liens entre les écoles, le camp de jour, le comptoir alimentaire, le Marché public, la Coop du jardin collectif, les résidences pour aînés et les cuisines collectives notamment, sans oublier l’ensemble des bénévoles qui désireront s’impliquer afin de créer un modèle de système alimentaire local et solidaire qui inclut la production, la transformation et la distribution, explique la mairesse de Val-David, Kathy Poulin. Notre réglementation sera aussi ajustée afin de favoriser les pratiques d’agriculture. Val-David s’inscrit ainsi dans la tendance des stratégies bioalimentaires durables. »

Plan d’action en concertation 
Une subvention de 9325 $ du Programme d’appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) rend possible l’élaboration de ce plan d’action qui se réalisera en concertation avec de nombreux partenaires, notamment le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS), la Corporation de Développement Économique (CDE), la MRC des Laurentides, le Regroupement alimentaire des Laurentides (REGAL+), l’Union des producteurs agricoles (UPA) Outaouais-Laurentides, le MAPAQ, l’OBNL du Marché public, les entreprises locales comme Croque paysage, Violon et champignon, Permex et la Clef des champs.

S’approprier l’espace
Rappelons que le village de Val-David compte sur son territoire de nombreuses initiatives d’appropriation de l’espace à des fins alimentaires.

Notamment avec ses nombreux jardins potagers aménagés dans les espaces publics via le projet Cultiver son village, son jardin collectif coordonné par la Coopérative des Jardins du Soleil Levant, l’incontournable Marché public, les ateliers de jardinage mettant à contribution les élèves des écoles et du camp de jour, l’aménagement d’un frigo communautaire et, dernièrement, la Fête des semences qui a connu un énorme succès.

Infos : valdavid.com

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X