Un virage important pour l’Interval coopérative de solidarité de plein air

L’Interval coopérative de solidarité de plein air à Sainte-Lucie-des-Laurentides inaugurait le 6 avril dernier 20 nouveaux gîtes forestiers. PHOTOS: Courtoisie
Un virage important pour l’Interval coopérative de solidarité de plein air
Journal Accès
Actualité

Sainte-Lucie-des-Laurentides

Accès – En présence des membres et des partenaires financiers, l’Interval coopérative de solidarité de plein air à Sainte-Lucie-des-Laurentides inaugurait le 6 avril dernier 20 nouveaux gîtes forestiers.

Ce nouveau type d’hébergement s’inscrit dans une démarche de développement visant à offrir des services d’hébergement et d’animation aux adeptes de plein air et à stabiliser une quinzaine d’emplois permanents ou saisonniers.

« L’inauguration des gîtes marque un virage important dans le développement de l’Interval, souligne Robert Boulay, président de la coopérative. Notre offre de services est innovatrice : hébergement en auberge, chalets et gîtes, animation et activités diversifiées sur le même site. Nous pouvons affirmer que nous sommes désormais de véritables entrepreneurs coopératifs soucieux de préserver ce site magnifique. »

Confort en nature

Les 20 nouveaux gîtes forestiers sont habitables à l’année, ils allient le confort, la nature et la proximité d’un espace de loisirs et de plein air. D’une dimension de 240 pi², équipés d’une cuisine et d’une salle de bain, les gîtes accueillent jusqu’à deux adultes et deux enfants. En symbiose avec la nature, ils s’intègrent à l’environnement en procurant une tranquillité très appréciée.

Dans le cadre de ce projet de près de 1,4 millions de dollars, six partenaires financiers se sont unis pour appuyer ce projet : la Caisse d’économie solidaire Desjardins, Investissement Québec, la Fiducie du Chantier de l’économie sociale, le Réseau d’investissement social du Québec, la CDEC des Laurentides, la SADC des Laurentides, la Coopérative de développement régional du Québec et la municipalité de Sainte-Lucie-des-Laurentides.

Accessibilité du plein air

Rappelons que l’Interval coopérative de solidarité de plein air exerce des activités économiques dans le domaine touristique à des fins sociales. « Nous désirons avoir un impact positif pour les générations futures en rendant accessible la pratique des sports et des activités de plein air à juste prix, fait valoir M. Boulay. Nous avons choisi la formule coopérative puisqu’elle permettait de miser sur la participation des membres et de constituer un capital d’investissement. »

Classée trois étoiles, la base de plein air est nichée au pied du mont Kaaïkop.

Ouverte à l’année, on y offre des activités en toute saison. Un vaste réseau de sentiers parcourt le mont Kaaïkop, traverse la forêt et ceinture le lac Legault.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X