VIVEMENT LES LAURENTIDES!

VIVEMENT LES LAURENTIDES!
Actualité

DIX athlètes de chez nous vivront le moment le plus important de leur carrière

La délégation québécoise aux Jeux olympiques de Vancouver comptera 50 athlètes, soit près du quart de la délégation canadienne de 206 athlètes et la région des Laurentides sera la mieux représentée du Québec.

En effet, ce sont 10 athlètes d’ici qui jour après jour, s’essoufflent pour gagner quelques millièmes de seconde, s’épuisent pour sauter quelques centimètres plus haut ou poussent les limites afin d’effectuer l’arrêt crucial devant des milliers de spectateurs.

Voici nos têtes d’affiche des XXIe Jeux d’hiver qui rêvent de voir leurs succès se convertir en médaille olympique.

SURF DES NEIGES

Des concessions, Jasey-Jay Anderson a dû en faire plus d’une. Quitter sa famille pour un long voyage de compétition en Europe, comme il l’a fait cet automne en fait notamment partie. À 34 ans, le planchiste amorce le dernier droit de sa carrière. Ce n’est plus un secret: Jasey-Jay prendra sa retraite après la présente saison. Une carrière prolifique qu’il entend bien terminer de belle façon. Ses quatrièmes Jeux seront-ils les bons? Avouez qu’avec 59 podiums et trois de titres de champion du monde, un athlète a le droit d’avoir des attentes élevées. Parions que l’amateur de randonnées et de vélo de route de Mont-Tremblant accrochera une médaille à son cou dans les prochains jours.

Pour l’encourager, rendez-vous au Mont-Tremblant, le samedi 27 février, dès 13 h.

SKI ALPIN

Erik Guay, 28 ans, sera sans contredit un grand espoir de médaille québécois dans les épreuves de vitesse à Vancouver. Celui qui a accédé au podium à plus de dix reprises depuis le début de sa carrière en Coupe du monde risque de nous épater. Aux Jeux de Turin, il avait été le skieur canadien à venir le plus près de remporter une médaille en ratant le bronze d’un centième de seconde.

Nous pourrons compter sur Julien Cousineau, originaire de Lachute, qui vivra ses premiers Jeux. Celui qui se considère privilégié de faire partie de la génération de skieurs qui auront vu des Jeux être disputés au Canada compte bien se rendre à Whistler pour y rafler une médaille: «Je ne vais pas y aller pour faire les beaux yeux à tout le monde et regarder la parade.» On souhaite que le passionné de golf puisse garder sa concentration pendant une minute comme il le fait si bien pendant six heures sur un parcours de golf!

Né à Montréal, Ryan Semple aurait pu remiser ses skis après une blessure à la hanche, mais son histoire est celle d’un revenant qui a dû refaire ses classes. Après avoir vécu l’aventure turinoise qui lui a donné une grande maturité, Semple se voit dans le top 5 du combiné olympique si les astres s’alignent en sa faveur.

Jeffrey Frish risque de créer quelques surprises, tout comme Brigitte Acton, de Mont-Tremblant et Marie-Pier Préfontaine, de Saint-Sauveur. Mentionnons que cette dernière est une recrue qui se rendra à Vancouver dans le but d’emmagasiner de l’expérience pour les Jeux Olympiques de 2014.

Souhaitons-leur qu’ils puissent laisser parler leurs skis…

SKI ACROBATIQUE

Décollage, maîtrise et vitesse sont les clés victorieuses dans ce sport très spectaculaire.

Alexandre Bilodeau, originaire de Rosemère, possède les outils pour devenir le premier athlète d’ici à remporter une médaille olympique en sol canadien, d’autant plus qu’il utilisera le même arsenal de sauts avec lequel il connaît du succès depuis quatre ans. Ne lui restera plus qu’à livrer la performance de sa vie à l’âge de 22 ans: «J’ai un but pour 2010. C’est être en haut de la piste ou me réveiller le matin de la course et dire: «Aujourd’hui, c’est LA journée, je ne regrette rien. Je suis prêt, peu importe le résultat.»

Le 14 février, il a connu son Jour J en montant sur la première marche du podium de l’épreuve masculine de bosses. Félicitations Alexandre!

Maxime Gingras, ce bosseur de Saint-Hippolyte sera dans la ville hôtesse pour poursuivre sur sa lancée, lui qui connaît une très bonne saison sur le circuit de la Coupe du monde cette année. Il voit grand pour les Jeux: «C’est certain qu’on n’y va pas pour terminer dixième. Je veux obtenir mon meilleur résultat en carrière à Vancouver».

Malgré une bonne course dimanche dernier à Cypress Mountain, Maxime a dû se contenter du onzième rang.

HOCKEY FÉMININ

S’il y a un athlète sur lequel vous pouvez miser un petit 2$ aux Jeux olympiques de Vancouver, c’est bien Charline Labonté et sa troupe de hockeyeuses.

Après avoir aidé le Canada à remporter la médaille d’or aux Jeux olympiques de 2006, que reste-t-il à accomplir à la gardienne de buts de Boisbriand? Celle qui savourera ses troisièmes Jeux olympiques sera en quête de sa troisième médaille d’or olympique.

Elles ont connu un bon départ avec leur victoire 18-0 à leur premier match, contre les Slovaques, le 13 février dernier.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La Ville de Sainte-Adèle dévoile son projet aux citoyens

    Acquisition de plus de 200 hectares dans le secteur du Mont Loup-Garou La Ville de Sainte-Adèle s’apprête...

  • Piedmont en mode floraison!

    Entrevue avec la mairesse Nathalie Rochon Portrait d’une municipalité au cœur vert La municipalité de Piedmont se...

  • Un mieux-être collectif

    Entretien avec Jean-François Ducharme-Varin Esprit de corps Yoga communautaire Chronique affaires et économie de Jean-Claude Tremblay, MBA...

  • Côté jardin, les portes sont ouvertes

    Jardins communautaires de Sainte-Agathe Danielle Cloutier, collaboration spéciale Les jardins communautaires de la Ville de Sainte-Agathe-des-Monts sont...

X