Pour du yoga accessible et inclusif

Yoga gratuit au Marché de Saint-Adèle. PHOTO: Courtoisie
Pour du yoga accessible et inclusif
Sandra Mathieu
Actualité

Né d’une réflexion critique portée sur le monde du yoga, l’organisme sans but lucratif Esprit de corps yoga communautaire prône avant tout l’accessibilité et l’inclusion dans son modèle d’action. Notre collaboratrice Sandra Mathieu a pris le temps de dérouler son tapis pour suivre une séance dans leur nouveau studio de Sainte-Adèle et de s’entretenir avec ces instructeurs dévoués et expérimentés qui ne demandent qu’à partager leur passion.

« En complémentarité à nos cours en , nous transportons la pratique dans différents milieux de vie pour éclater le modèle existant et offrir une pratique engagée », explique le directeur d’Esprit de corps, Jean-François Ducharme-Varin qui s’est intéressé entre autres à la promotion de la santé mentale et à l’organisation communautaire dans le cadre de sa Maîtrise en santé publique.

Que ce soit dans le cadre du yoga en entreprise, en plein air, en centre de santé, en milieu scolaire ou carcéral, les cours et formations sont adaptés aux différentes réalités et les enseignements détaillés permettent de décortiquer les postures pour mieux les adapter aux besoins de chacun.

« Nous voulons contribuer à une meilleure santé globale, au niveau individuel et collectif, précise Jean-François. Nous espérons répondre aux obstacles qui, trop souvent, caractérisent le monde du yoga et de la méditation, qu’ils soient physiques, monétaires​ ou identitaires. »

Ainsi, même si le yoga et la méditation trouvent leurs racines dans certains systèmes de croyances, ils peuvent, selon Jean-François et son équipe, parfaitement être enseignés et adaptés de façon non sectaire, grâce à une approche basée sur le respect des différences et l’ouverture aux autres.

Une équipe complémentaire

Jean-François s’intéresse plus particulièrement à l’enseignement de la méditation auprès des adolescents en milieu scolaire et auprès des détenus en milieu carcéral. Ses enseignements se démarquent par un souci du détail au niveau postural et par sa capacité à guider ses élèves avec précision dans la pratique de la présence attentive.

La coordonnatrice de l’organisme, Marie-Pier Leclerc, s’intéresse à l’intégration de la méditation et du yoga dans la routine des enfants, de la petite enfance au niveau secondaire, en plus de se spécialiser en approche thérapeutique, en yoga restaurateur, en yoga pré et postnatal et en yoga pour personnes avec déficience intellectuelle et mobilité réduite.

Julie Valois est, pour sa part, responsable des projets en milieu scolaire.

Tous les trois possèdent une solide formation suivie en Inde et auprès de professeurs réputés au Canada.

Cours et ateliers

Allant du prénatal au yoga régénérateur (un yoga détente avec matériel de support) et yoga spécialisé (nuque, épaules et haut du dos ou jambes, hanches et bas du dos), les cours sont offerts en forfait à la carte et des ateliers diversifiés sont au calendrier (yoga détente et méditation, yoga en famille, atelier de préparation à la naissance pour couples, etc.), dont plusieurs sont à contribution volontaire.

« Notre organisme suit un modèle d’entreprise d’économie sociale et les revenus que l’on génère servent à financer les projets qui s’inscrivent dans notre mission sociale, dont la promotion de la santé mentale et physique pour tous par l’intermédiaire du yoga, de la relaxation et de la méditation », renchérit Jean-François.

À surveiller : le Yoga famille gratuit lors du prochain Oktobierfest de Sainte Adèle.

Infos : http://www.yogacommunautaire.org

Semaine portes ouvertes

Du 11 au 16 septembre :
accès illimité aux cours
www.facebook.com/ EDCyogacommunautaire/?fref=ts

Voir le commentaire (1)

1 commentaire

  1. Marie-Pier Leclerc

    6 septembre 2017 à 10 h 48 min

    Merci Sandra pour ce bel article ! Nous sommes très heureux de faire parti de cette nouvelle communauté. Au plaisir de vous rencontrer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sandra Mathieu

Chef de pupitre par interim/journaliste indépendante   Curieuse, passionnée et hyperactive, j’ai fait de la planète mon terrain de jeu et j’ai choisi les Laurentides comme pied à terre! Je multiplie les voyages, les aventures et les découvertes ici et ailleurs. Normalement journaliste indépendante, je pose mes valises jusqu’à l’automne pour jouer le rôle de chef de pupitre et ratisser les recoins de notre belle région. Je partage mes rencontres et les réponses à mes innombrables questions en mots et en images pour informer, inspirer et faire réfléchir. J’ai la chance de travailler avec des collaborateurs qui ont à coeur l’accès à l’information de qualité. Détentrice d'un certificat en journalisme, d'une majeure en communications et d'une licence en management touristique, je cumule plus de 20 ans d'expérience dans les domaines des communications, du tourisme, de la gestion culturelle et de l'événementiel. Je collabore à Accès depuis plus de deux ans.

[+] Plus dans Actualité

  • Le bac brun prendra d’assaut la MRC des PDH

    Collecte des matières organiques Accès – Les municipalités de Saint-Sauveur, Morin-Heights et Saint-Adolphe-d’Howard commenceront la collecte des...

  • L’âme enfantine

    Chronique affaires et économie Jean-Claude Tremblay, MBA #Collaboration spéciale jctremblay@cogitas.ca En collaboration avec la Chambre de Commerce et...

  • Le ton monte à Val-David

    Des citoyens demandent la démission de la mairesse Attaquée par un groupe de citoyens anonymes, la mairesse...

  • Les Belles d’Autrefois prennent d’assaut Sainte-Adèle

    Pour une septième année consécutive Accès – Une fois de plus, la Chambre de commerce de Sainte-Adèle,...

X