Donner de l’amour à domicile

Donner de l’amour à domicile
Valérie Spitzer
Chronique aînés

L’accompagnement de nos aînés

Valérie Spitzer, collaboration spéciale

En 2031, les personnes âgées de 65 ans et plus représenteront plus du quart de la population.

Voilà des statistiques qui font réfléchir, surtout lorsqu’on sait à quel point les maladies dégénératives, telle la maladie d’Alzheimer, prennent de l’ampleur. Il devient alors essentiel de prendre soin de nos aînés. Et si, humblement, on pouvait les aider à vivre une belle vie, emplie de contacts chaleureux? Les aider à repousser la progression de la maladie par la stimulation physique, intellectuelle et émotionnelle?

C’est la mission que s’est donnée l’entreprise Ressource d’aide DUO, implantée à Sainte-Adèle depuis 2015.

Son programme : A.M.A – Amour Motivation Action!

Martine Fournier, la dirigeante, est avant tout guidée par le désir de faire du bien et de sortir les personnes âgées de leur isolement, tout en donnant une pause bien méritée aux proches aidants. Elle propose des services ultra-personnalisés et fait en sorte de créer un beau « duo » entre l’accompagnant et la personne accompagnée.

L’accompagnant se déplace directement à la résidence, afin que la personne puisse se sentir rassurée, en restant dans son cadre de vie habituel. Les activités sont adaptées à la personnalité et aux goûts de chacun. Un monsieur de 92 ans a joué au golf toute sa vie? Alors, on l’amène jouer au minigolf! Et malgré son âge avancé, il a réussi à gagner! Une autre adore les animaux? Direction la SPCA pour promener bénévolement des chiens.

Des bienfaits multiples

Les bienfaits de l’accompagnement sont multiples : briser l’isolement, améliorer le quotidien du patient, mais aussi de ses proches, augmenter leur bien-être et leur capacité à s’émerveiller, reprendre un intérêt significatif envers la vie. Et les résultats sont tangibles et si valorisants. Martine Fournier nous cite l’exemple de ce monsieur qui dit à son accompagnante, les yeux pleins d’eau et le cœur gonflé de reconnaissance : « Je ne veux pas vous perdre, vous me donnez le goût de vivre. » Eh oui, cet homme est seul au monde, puisque ses enfants vivent à l’étranger et que ses amis sont morts. Alors, une main compatissante posée sur la sienne et une personne de cœur qui s’occupe de lui, c’est tout un cadeau!

Une autre personne âgée se fait accompagner depuis plus d’un an. « Au début, c’était très difficile, elle était dans un état dépressif. Lui arracher le moindre sourire n’était pas chose aisée. Nous avons usé de beaucoup de patience, de persévérance, d’amour à son égard. Aujourd’hui, c’est une personne souriante et elle commence même à rire à nos plaisanteries! » Martine est donc persuadée que l’accompagnement de nos aînés, grâce à la qualité des relations complices, est susceptible de prévenir les aléas du vieillissement prématuré de la mémoire et d’atténuer les douleurs physiques.

Si vous désirez en savoir plus sur les services d’accompagnement, cette entreprise aura un kiosque au Salon des Aînés, qui se tiendra le 30 avril à l’Hôtel Mont Gabriel, à Sainte-Adèle. Vieillir est un privilège, faisons en sorte que cela le reste!

Ressource d’aide Duo : 450 848-5702.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chronique aînés

X