Cette chère Mère

Cette chère Mère
Journal Accès
Actualité

La chronique À MIMI

Mimi Legault

La nouvelle est passée sous le radar. À mon goût à moi. Le pape François s’est dit ouvert à l’idée que des hommes mariés deviennent prêtres. Ces gens devront être d’âge mûr, et avoir fait leurs preuves au sein de l’Église catholique.

Ils seraient orientés dans des endroits où il manque de prêtres, qu’il a dit. D’après moi, ce n’est guère compliqué, il en manque partout! Déjà à 7 ans, je harcelais maman pour connaître la raison pour laquelle notre Mère l’Église refusait que la femme porte la soutane. Pourquoi? Parce qu’il nous manquait une virgule entre les jambes? Non, mais soyons sérieux, ça ne tient pas la route. Déjà qu’à l’école, on nous représentait Dieu comme un mâle avec une barbe et une grande robe blanche (tiens, ça me fait penser à une certaine caricature…). Un bonhomme d’âge vénérable, mûr pour le CHSLD. Quant à moi, j’aurais apprécié voir une jeune femme en tailleur et rouge à lèvres. Pourquoi pas? J’ai eu une discussion avec une personne qui a passé quelques années en théologie. Elle me racontait qu’un jour, un éminent chercheur dans le domaine était venu dans sa classe à l’université leur parler de Marie, la Vierge. Selon ses propres conclusions, on devait remonter au temps des Romains qui détestaient les Juifs. Des armées de soldats pillaient, battaient et violaient les femmes. Dont Marie. Elle serait tombée enceinte et, pour sauver les apparences, le bon Joseph l’aurait mariée. À mon sens, ça fait davantage pratico-pratique et ça ramène l’Église catho à un côté beaucoup plus humain. Trouvez pas? Il lui faudrait rafraîchir et donner un coup de pinceau à certaines idées obsolètes.

Quelqu’un dans la salle peut-il me donner une seule raison valable pour refuser aux femmes le même droit qu’aux hommes de devenir prêtres? Je ne sais plus à quelle sainte me vouer. Je ne suis pas contre cette religion, mais les changements fondamentaux arrivent à pas de tortue, les églises se vident à vue d’œil. Une question que je me pose comme ça : si Jésus était mort décapité, porterions-nous un sabre au bout de notre chaîne autour du cou à la place d’une croix?

L’autre jour, j’ai demandé à mon neveu de me rejoindre en arrière du presbytère. Il m’a dit : c’est quoi ça, un presbytère? Même le mot péché demeure pour décrire un dessert savoureux. Mais je l’avoue humblement, la foi de mon ami Padre (missionnaire) m’ébranle. Lorsqu’il me parle du Seigneur, je lévite, mais dès qu’il repart, son Seigneur je l’évite, comme un malaise entre deux personnes qui ne se connaissent pas, mais qui aimeraient engager la conversation. En tout cas. L’Église s’enlise. Même la cause sur le mariage des prêtres fait du sur-place. Je ne vois pas le jour où ils pourront convoler en justes noces, mais leurs enfants le verront peut-être… C’est la grâce que je leur souhaite. Amen!

Tempête de neige, notamment sur l’autoroute 13 où 300 autos sont demeurées coincées pendant une douzaine d’heures. Il n’y a pas que les voitures qui ont dérapé et qui se sont embourbées. Le gouvernement Couillard itou. J’ai adoré la réaction de Laurent Lessard, ministre des Transports, politicien sympathique au boutte qui, devant les journalistes, avait l’air de dire que sauf erreur, il ne se trompait jamais. Ben voyons! Ce qui m’a le plus surprise, c’est lorsque le ministère a avoué qu’il y avait 94 étapes à passer pour une prise de décision en situation d’urgence. Me semble que j’arrondirais ça en quatre mots : le gros bon sens. Je ne peux croire que pas un seul chromosome n’a pu prévoir le mauvais temps annoncé sur tous les réseaux! Il aurait fallu réagir dare-dare bien avant que les premiers flocons tombent. Quelle bureaucratie lourde et empâtée! Je n’ose penser à Noé s’il vivait aujourd’hui avec son projet de construction d’une arche. Permis de construction, les inspecteurs en bâtiment sur le dos, le colocataire qui lui enverrait une mise en demeure, la protection des animaux viendrait mettre son grain de sel, les travailleurs de la construction lui feraient du trouble. Heureusement, le printemps fera oublier cette autre bourde libérale, les p’tits oiseaux gazouillent M. Lessard. Allez, un p’tit sourire!

Des commentaires? Contactez Mimi Legault à mimilego@cgocable.ca

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X