La 26e édition du plus grand festival de danse au Canada

Étienne Lavigne et Guillaume Côté ont présenté une 26e édition étincelante du FASS 2017. PHOTO: Courtoisie
La 26e édition du plus grand festival de danse au Canada
Martine Laval
Culture

FASS 2017

C’est du 27 juillet au 6 août que se dansera, sous le Grand chapiteau, la 26e édition du Festival des Arts de Saint-Sauveur. Sous la direction générale d’Etienne Lavigne et sous la direction artistique de Guillaume Côté, les passionnés de la danse seront emballés par le défilé sur scène des artistes et des compagnies de danse les plus en vue ou les plus prometteuses d’ici et d’ailleurs, et l’initiation des néophytes à cet art du mouvement les laissera ébahis à chacune de leurs découvertes. Place au rendez-vous annuel du plus grand festival de danse de cette envergure à travers le Canada, dans le magnifique décor de nos bien-aimées Laurentides.

Les fameux auteurs-compositeurs-interprètes Raine Maida et Chantal Kreviazuk ouvriront l’événement avec leur projet Moon vs Sun qui associera la force de leurs chansons à la créativité de jeunes chorégraphes dont les œuvres seront présentées en grande première.

Le 375e anniversaire de Montréal sera souligné avec le grand retour des Grands Ballets Canadiens sous la nouvelle direction d’Ivan Cavallari.

Comme le FASS est l’occasion des premières, Guillaume Côté a invité L.A. Dance Project à venir faire ses premiers pas en sol québécois avec leurs créations exceptionnelles sous la direction de Benjamin Millepied, chorégraphe réputé pour son audace et sa vision.

La compagnie Hervé Koubi, qui rassemble 12 danseurs de rue algériens et burkinabés qui font feu de tout bois, éblouissants d’énergie et de technique, sur des musiques d’Orient et d’Occident.

ProArteDanza, basée à Toronto, composée exclusivement de talents canadiens et reconnue comme l’une des meilleures compagnies de danse contemporaine au pays, revient au Festival après un passage remarqué en 2014.

Et pour assister en amont au développement de la danse québécoise, deux compagnies d’ici démontreront leur immense talent, leur originalité et leur énergie contagieuse : Skeels Danse témoignera de sa vivacité mordante, et Tentacle Tribe redéfinira la danse de rue avec son hip-hop conceptuel.

Le concert fort couru de l’Orchestre métropolitain reviendra sans Yannick Nézet-Séguin, mais avec Nicolas Ellis, étoile montante de la direction d’orchestre, dans un programme qui enchantera les mélomanes.

Les deux dernières soirées de danse feront place aux Étoiles de la danse, dont Guillaume Côté fera inévitablement partie.

C’est bien au-delà des Laurentides que se répercute l’extraordinaire réputation du Festival des Arts de Saint-Sauveur, véritable fleuron de la culture québécoise, et c’est de très loin que l’écho de son extraordinaire programmation de qualité attire de plus en plus d’amoureux de la danse et de sa complice musicale.

Pour toute information sur la programmation ou les billets déjà en vente : www.festivaldesarts.ca.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Culture

X