Une comédie d’action décapante!

Bon Cop Bad Cop 2, une comédie d’action décapante, prend d’assaut les écrans québécois le 12 mai prochain.
Une comédie d’action décapante!
Martine Laval
Culture

Bon Cop Bad Cop 2

Action, cascades, rigolade et émotions fortes entremêlées, Bon Cop Bad Cop 2 est un excellent scénario de Patrick Huard, réalisé par Alain Desrochers et produit par Pierre Even. Sans être la suite de la première mouture, le duo Bouchard-Ward nous revient dix ans plus tard avec une aventure bien ficelée mettant en vedette leur sempiternelle divergence québéco-ontarienne dans leurs façons d’agir et leurs moralités. Le film est excellent, le mélange des genres savoureux, l’histoire palpitante, l’action excitante, avec une touche d’émotion, juste ce qu’il faut pour attendrir. Deux thumbs up pour cette nouvelle production de chez nous… qui, j’ose le prédire, ira loin, car si le premier Bon Cop Bad Cop fut le plus grand succès de l’histoire du box-office canadien, le deuxième s’aligne, à mon avis, pour le dépasser.

Réalisé par Alain Desrochers (Nitro, Les Bougon) d’après un scénario de Patrick Huard, sur la musique d’Anik Jean, le film québécois Bon Cop Bad Cop 2 est prévu de sortir sur tous les grands écrans du Québec le 12 mai. « Ça aura pris 25 semaines de montage auxquelles Patrick a participé jusqu’au dernier jour, trouvant les bons timings, comme dans un show d’humour où le sens du punch fait toute la différence », lâche le réalisateur Alain DesRochers après le visionnement de presse.

Tourné en majorité à Montréal et dans les Cantons-de-l’Est, avec un budget de 10,3 M$, on reconnaît fièrement certains lieux où l’action se passe comme l’autoroute Décarie, l’ancien 1234 du centre-ville, le bord du fleuve.

Les deux compères, qui ont tenu à réaliser la majorité de leurs cascades – bien qu’une décennie se soit écoulée et que la forme physique ait pris de l’âge –, ajoutent à l’authenticité des personnages. Bon coup également est le fait que les personnages proches des deux vedettes reviennent, ajoutant crédibilité et sensibilité aux retrouvailles : Lucie Laurier qui joue Suzie, la femme de Bouchard; Sarah-Jeanne Labrosse, sa fille Gabrielle, et Eric Knudsen, Jonathan, le fils de Ward.

L’intrigue en est une d’actualité, tout comme la précédente, Patrick Huard étant un homme qui a les yeux rivés sur les enjeux de la société. Mariana Mazza fait une première remarquée sur le grand écran où elle est tout à fait naturelle et crédible… dans toute sa folie! On retrouve un Patrick Huard toujours aussi téméraire, arrogant et audacieux, versus un Colm Feore plus conservateur qui finit toutefois par se laisser « contaminer » par son partenaire qui n’a rien à son épreuve.

Bon Cop Bad Cop 2, un film à voir! Patrick Huard est une étoile montante dans la scénarisation… c’est évident!

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Culture

X