« La grande messe du Cirque Alfonse ! »

Tabarnak : la nouvelle création du Cirque Alfonse.
« La grande messe du Cirque Alfonse ! »
Journal Accès
Culture

Tabarnak

Avec le Cirque Alfonse, tout débute à partir d’une tradition québécoise qui est ensuite interprétées à leur manière. Après les bûcherons et les hommes forts, ce sera autour de l’église en tant que pivot social, lieu de rencontres et de ralliement des populations que s’articulera cette proposition.

L’importance du patrimoine religieux au Québec s’avère une composante culturelle et identitaire fondamentale. Les églises ont été beaucoup plus que des lieux de culte; elles ont aussi joué le rôle de lieux de rencontre et de ralliement des populations. Une source inépuisable d’imageries.

Dans une vision surréaliste de l’église représentée ici dans une scénographie gonflable où rebondissent : anges déchus, Jésus en patin à roulette, communion avec le public, bingo, fidèles en transes, sermons grivois, Saintes-vierges qui flottent, gospel et méditation; le tout dans une allégorie illuminée et inspirée. Un hommage entre respect et rejet qui égratigne au passage l’imagerie religieuse. Théâtre musical, sans désir de narration, où chant, musique traditionnelle contaminée par l’orgue, et cirque se colmatent sans histoire apparente sauf peut-être la nôtre. Poésie brute d’une beauté harmonieuse, c’est la grande messe du Cirque Alfonse.

Jeudi 28 décembre 2017 à 20h

Théâtre Gilles-Vigneault
118, rue de la Gare Saint-Jérôme

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Culture

X