Guy Pierre élève la famille dans toute sa plénitude

Élever la famille. Photo : Courtoisie
Guy Pierre élève la famille dans toute sa plénitude
Martine Laval
Culture
Guy-Pierre_1

Guy Pierre lors de l’installation de son œuvre fin juin. Photo : Courtoisie

Place des Citoyens à Sainte-Adèle

Une immense sculpture de douze pieds de haut trône actuellement sur l’esplanade de la Place des Citoyens à Sainte-Adèle. L’œuvre de l’artiste Guy Pierre éveille la joie en quiconque la regarde, l’émotion pure d’un enfant qui rit à bout de bras d’un couple qui le soutient, rappelant l’essence même du plaisir de vivre. « Élever la famille » est la symbolique inspirante de l’œuvre qui se veut un rappel de l’art de vivre, et de la beauté de la vie à travers l’art.

Tout un monument!

Sculpté à la tronçonneuse et aux outils électriques dans un peuplier deltoïde d’environ 120 pieds de haut qui se mourait dans le parc en face du Centre jeunesse de Laval, le sculpteur a pris environ deux ans et demi sur une période de cinq ans – considérant qu’il ne pouvait sculpter durant les mois d’hiver – pour réaliser son œuvre. Pesant aujourd’hui 1700 livres, après avoir perdu la moitié de son eau avec les années et avoir été évidé en son tronc d’où émerge le couple soutenant l’enfant à bout de bras, l’œuvre magistrale est un monument à déplacer et à installer, à l’abri du vent et du soleil pour la préserver.

S’inspirer des arbres

Amoureux de la nature et de ses vastes espaces boisés, Guy Pierre s’inspire des arbres et de leurs multiples essences depuis plus de 40 ans pour se réaliser à travers son art. Orme, tilleul, pin blanc, saule noir ou noyer cendré, il écorce l’arbre et le dégrossit pour en découvrir le grain, la texture, et en dévoiler toute la beauté qu’il emprunte alors pour créer des œuvres chargées d’émotions, de vie, de force et de douceur.

Grâce à sa technique et à sa sensibilité, le sculpteur arrive à faire naître une telle intensité dans le mouvement de ses créations, qu’il fait apparaître à travers la matière, un regard, un geste, un état d’âme qui touche l’observateur en plein cœur.

« M’intérioriser, puiser en moi l’inspiration profonde, constitue la source de mon expression. Je réagis à la forme que m’offre une pièce de bois et compose, à partir de là, des mouvements et des expressions humaines, en réponse à mon état d’âme. Quand je sculpte, je pense à la séquence émotive la plus intense de l’image à représenter, et je deviens cette sculpture, afin de lui donner tout son sens », partage celui qui était l’artiste invité de l’exposition Printemps de la sculpture qui avait lieu début juin à la Place des Citoyens.

Guy Pierre devant encore peaufiner quelques détails de sa sculpture, peut-être aurez-vous l’occasion de voir le sculpteur à l’œuvre au cours de l’été.

Élever la famille est exposée jusqu’à la fin août à la Place des Citoyens à Sainte-Adèle.
(999, boul. de Sainte-Adèle)

 

Voir les commentaires (2)

2 Comments

  1. France Martel

    14 juillet 2016 à 17 h 15 min

    C’est une oeuvre magnifique qui ne peut que contribuer à l’image de Ste-Adèle, qui deviendra un attrait touristique incontournable. Félicitations aux décideurs, vous allez faire des jaloux!

  2. Guy Pierre

    15 juillet 2016 à 10 h 36 min

    Merci Madame Martine Laval,vous avez résumé de belle façon l’essentiel de ma vision d’artiste. Je vous donne des nouvelles de Ma «Famille» et de ses visites.
    Guy Pierre,sculpteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Culture

X