La Casa et son incontournable Brunch du dimanche

La Casa et son incontournable Brunch du dimanche
Martine Laval
Gastronomie

Alors que le restaurant du moment fermait ses portes, les deux chefs, croyant au potentiel des lieux, reprennent le commerce. Forts de leur expérience individuelle de plus de 30 ans dans la restauration, Stéphan Boissonneault

et Said Ilbadri créent lAlors que le restaurant du moment fermait ses portes, les deux chefs, croyant au potentiel des lieux, reprennent le commerce. Forts de leur expérience individuelle de plus de 30 ans dans la restauration, Stéphan Boissonneault

et Said Ilbadri créent leur ambiance, leur menu, et ouvrent leurs portes le 1er janvier 2013.

Martine Laval

L’Italie et le meilleur à l’honneur

Au menu comme sur la carte des vins, l’Italie est à l’honneur avec ses produits fins sélectionnés avec soin et conscience. «Si je ne trouve pas la qualité désirée, je n’achète pas» explique le chef Stéphan. Telle est la mentalité des chefs en cuisine. Rien de moins pour leur clientèle. Le veau et l’agneau sont de Charlevoix, le bœuf est AAA black Angus, la morue provient d’Islande, on travaille avec les maraîchers des alentours, tout est cuisiné à l’huile d’olive et on met le meilleur au menu. 

Osso bucco de bœuf ou de veau, Jarret d’agneau à l’anis étoilé et à la vanille, Escalope de veau artichaut, épinard, cognac sont parmi les classiques. D’autres apparaîtront avec la chaude saison dont les fabuleuses salades tièdes. Sur différentes bases de salades feuilles, légumes ou fruits, on dispose du canard confit, des pétoncles sautés à point, du saumon apprêté à la minute de savoureuse façon. Le ravioli géant aux fruits de mer comprenant la queue de homard s’affichera au menu au bonheur des adeptes qui s’en régalent. 

 

L’incontournable brunch du dimanche

La nouveauté, dans la formule du restaurant, c’est le brunch du dimanche. De grande qualité et d’une belle variété, le prix est imbattable et l’ambiance est conviviale et sympathique. La sélection de mets et produits pour garnir l’assiette et combler son appétit est bien suffisante, sans tomber dans l’excès. Beau, juste assez varié et de bon goût est la règle d’or.

 

Fume la viande, tourne l’omelette, flambe la crêpe

Au petit matin de chaque dimanche, on part le feu du poêle-fumoir-méchoui dans la cour arrière, et on enfourne pièces de bœuf, de porc et de saumon afin de les offrir, quelques heures plus tard, cuites et fumées juste à point. Un délice! Aux stations omelettes et crêpes, deux chefs sympathiques préparent omelette baveuse ou ferme avec choix de garnitures, et lorsque la dent gourmande réclame son dû, on vous roule une crêpe aux fruits, et d’un jet de Cointreau ou de rhum…ou des deux, on vous la fait flamber sous les yeux pour ensuite la napper de sirop d’érable, de crème anglaise ou de chocolat…ou les trois!

 

La Casa est un restaurant totalement renouvelé dont on n’a gardé d’avant, que les pizzas à croûte mince savoureusement originales. On prime la qualité avant tout et l’originalité dans le traitement des mets. La salle à manger de pierres et de bois est chaleureuse. La salle de réception avec système de son, se prête très bien aux réunions d’affaires et aux réceptions de tous genres en toute intimité.

eur ambiance, leur menu, et ouvrent leurs portes le 1er janvier 2013.

Martine Laval

L’Italie et le meilleur à l’honneur

Au menu comme sur la carte des vins, l’Italie est à l’honneur avec ses produits fins sélectionnés avec soin et conscience. «Si je ne trouve pas la qualité désirée, je n’achète pas» explique le chef Stéphan. Telle est la mentalité des chefs en cuisine. Rien de moins pour leur clientèle. Le veau et l’agneau sont de Charlevoix, le bœuf est AAA black Angus, la morue provient d’Islande, on travaille avec les maraîchers des alentours, tout est cuisiné à l’huile d’olive et on met le meilleur au menu. 

Osso bucco de bœuf ou de veau, Jarret d’agneau à l’anis étoilé et à la vanille, Escalope de veau artichaut, épinard, cognac sont parmi les classiques. D’autres apparaîtront avec la chaude saison dont les fabuleuses salades tièdes. Sur différentes bases de salades feuilles, légumes ou fruits, on dispose du canard confit, des pétoncles sautés à point, du saumon apprêté à la minute de savoureuse façon. Le ravioli géant aux fruits de mer comprenant la queue de homard s’affichera au menu au bonheur des adeptes qui s’en régalent. 

 

L’incontournable brunch du dimanche

La nouveauté, dans la formule du restaurant, c’est le brunch du dimanche. De grande qualité et d’une belle variété, le prix est imbattable et l’ambiance est conviviale et sympathique. La sélection de mets et produits pour garnir l’assiette et combler son appétit est bien suffisante, sans tomber dans l’excès. Beau, juste assez varié et de bon goût est la règle d’or.

 

Fume la viande, tourne l’omelette, flambe la crêpe

Au petit matin de chaque dimanche, on part le feu du poêle-fumoir-méchoui dans la cour arrière, et on enfourne pièces de bœuf, de porc et de saumon afin de les offrir, quelques heures plus tard, cuites et fumées juste à point. Un délice! Aux stations omelettes et crêpes, deux chefs sympathiques préparent omelette baveuse ou ferme avec choix de garnitures, et lorsque la dent gourmande réclame son dû, on vous roule une crêpe aux fruits, et d’un jet de Cointreau ou de rhum…ou des deux, on vous la fait flamber sous les yeux pour ensuite la napper de sirop d’érable, de crème anglaise ou de chocolat…ou les trois!

 

La Casa est un restaurant totalement renouvelé dont on n’a gardé d’avant, que les pizzas à croûte mince savoureusement originales. On prime la qualité avant tout et l’originalité dans le traitement des mets. La salle à manger de pierres et de bois est chaleureuse. La salle de réception avec système de son, se prête très bien aux réunions d’affaires et aux réceptions de tous genres en toute intimité.

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Gastronomie

X