L’asphaltage du P’tit Train du Nord… une idée qui devrait faire son chemin!

L’asphaltage du P’tit Train du Nord… une idée qui devrait faire son chemin!
Journal Accès
Opinion

Opinion

Considérant que plusieurs tronçons du P’tit Train du Nord sont d’ores et déjà pavés, ne serait-il pas temps d’envisager la même chose pour la partie située entre Tremblant et Saint-Jérôme?

En effet, nonobstant la vision pure et dure de certains écologistes, plusieurs points militent en faveur d’un tel projet. D’abord, il y a la qualité et les avantages indéniables d’utiliser en toute sécurité et avec plaisir une surface lisse, uniforme et exempte d’ornières. Deuxièmement s’ajoute la possibilité de pratiquer de nouveaux sports (tels que le rollerblade et le ski à roulettes). Troisièmement, il y a la perspective de prolonger substantiellement la saison de plusieurs skieurs, marcheurs et cyclistes. Et finalement, il y a les retombées économiques qu’une telle initiative comporte…

Le pavement de la piste du P’tit Train du Nord ne doit pas être vu comme une dépense, mais plutôt comme un investissement qui s’inscrit parfaitement dans une démarche cohérente d’un mieux-être humain, environnemental et économique.

J’espère que nos candidats, à l’approche des prochaines élections, seront soucieux de bien entendre et de mieux comprendre comment et combien l’avenir et la santé de nos communautés passent, d’abord et avant tout, par l’optimalisation de nos infrastructures de plein air. Le maintien et l’amélioration de celles-ci sont des conditions essentielles à notre plaisir de vouloir vivre pleinement ici dans les Laurentides. En ce sens, il m’apparaît nécessaire de réfléchir encore un peu plus, avant de dépenser des dizaines de millions dans un coûteux complexe multisport intérieur ou de persister à entretenir la partie dysfonctionnelle (de Piedmont à Saint-Sauveur) du trajet cyclable Vélocité.

Jean Pierre Létourneau, Sainte-Adèle • jpl.fables@gmail.com

Voir le commentaire (1)

1 commentaire

  1. ALAIN DAVIAULT

    7 juin 2017 à 9 h 43 min

    Effectivement,le mieux-être de la population est indissociable de la volonté des politiciens.Par contre, leurs visions et réflexions sociales ne doivent pas seulement émerger du code vert. L’entité politique jouant un rôle central au sein des communautés, doit prendre des décisions et actions cohérentes afin de répondre aux membres d’une collectivité.L’équité, qui réfère à la notion de la justice naturelle dans l’appréciation de ce qui nous est dû à chacun, doit reposer sur l’ouverture d’esprit et la répartition équitable des ressources pour les jeunes et moins jeunes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Opinion

  • En réponse à J.-P. Létourneau sur l’asphaltage de la piste cyclable

    Bonjour, Qualité et avantages indéniables? Ornières, je n’en vois pas. La poussière de roche obéit très bien aux aléas de la nature, très confortable à la marche, au jogging et au vélo. Par contre, l’asphalte craque au moindre mouvement du sol. Et ce sera du « rapiéçage » comme dans nos rues. Pratique du...

  • À propos de l’enfouissement des lignes hydroélectriques

    Lettre ouverte Monsieur St-Denis, Dans La Tribune du 12 mai, on pouvait lire que votre collègue Guy Hardy, député libéral de Saint-François, « appuyait l’enfouissement » d’une partie de la ligne pour le projet Interconnexion Québec-New Hampshire afin d’éviter l’ouverture d’une emprise à travers la forêt Hereford. Selon la Coalition SOS-Hereford, le...

  • Val-David : Conseil municipal ou tribunal ?

    Lettre ouverte À Nicole Davidson, mairesse de Val-David, Kathy Poulin, Denis Charlebois et Daniel Lévesque, conseillers municipaux. Lors de la dernière assemblée du conseil municipal le 10 janvier dernier, vous avez démis publiquement Ghislaine Boisclair de son poste de membre du conseil auprès du Comité d’analyse de demande d’aide financière. Ce faisant,...

  • Une tranche de vie par jour, un jour à la fois

    Chaque début d’année, je prends une pause. Une vraie. Je dis à mon entourage que je suis...

X