Le fabuleux parcours d’Annie Villeneuve!

Le fabuleux parcours d’Annie Villeneuve!
Martine Laval
Personnalité

Alors qu’Annie Villeneuve entrait dans l’aventure de la toute première édition de Star Académie à Sainte-Adèle il y aura bientôt 15 ans, voilà qu’au cours de cette entrevue, elle exprime à quel point le chemin de sa carrière est fabuleux depuis. Des rêves qu’elle souhaitait tout en hauteur et en longueur à ses débuts, elle les tisse aujourd’hui tout en largeur, déployant ses multiples talents, même si chanter en demeure le pilier. Un entretien empli de gratitude et d’amour pour le métier, le public et la vie bien sûr.

« Star Académie fut tout un démarrage de carrière qui m’a ouvert bien des portes, m’a permis de faire plein de contacts et de commencer à travailler avec les plus grands. Quand on entre dans le métier par la porte d’en avant, c’est toute une chance!

Je serai toujours reconnaissante pour ce départ et cette chanson tant fredonnée Et c’est pas fini, c’est rien qu’un début… » Annie Villeneuve a accompli de grandes choses au cours de ces quinze années de carrière : des albums certifiés or et platine, des chansons au top du palmarès, des nominations au Gala de l’ADISQ, l’interprétation de la chanson thème francophone J’imagine aux Jeux olympiques d’hiver 2010 de Vancouver, sa participation au grandiose spectacle de Céline Dion sur les plaines d’Abraham dans le cadre des fêtes du 400e de la Ville de Québec, son spectacle solo sur la scène du Centre Bell, sa coanimation de la populaire émission Demandes spéciales pendant deux saisons. Elle a également joué au théâtre pour la première fois et avec beaucoup de talent dans la comédie romantique Ils se sont aimés, pièce présentée en tournée partout à travers le Québec. Depuis trois ans, elle joue le rôle de Sandy Donovan dans l’adaptation de la comédie musicale Grease.

Et voilà que devenue artiste-entrepreneure depuis décembre 2015, elle porte plusieurs chapeaux pour réaliser son cinquième album ainsi que le spectacle qui le présente actuellement au public sur scène et qui viendra en tournée tout prochainement dans les Laurentides.

« J’ai une carrière florissante et je me plais à dire que je la dessine toute en largeur maintenant. J’aime avoir plusieurs cordes à mon arc. Oui, j’ai fait du théâtre, une belle expérience où j’ai découvert qu’on pouvait faire quelque chose avec ses bras, moi qui me cachais derrière mon micro parce que j’avais une certaine gêne… que je ne me connaissais pas. Travailler avec la grande comédienne Sylvie Boucher, qui m’a guidée et m’a enrichie à travers cette première expérience, m’a préparée par la suite à la comédie musicale Grease qui regroupe tout ce que j’aime : le jeu, le chant, la danse, le travail d’équipe. Grease, ça fait du bien à l’âme, c’est positif, c’est heureux, c’est facile, c’est festif, c’est coloré. C’est un beau cadeau qui m’a aidée à être différente sur scène, à venir vous présenter dans les prochains jours un nouveau spectacle plus incarné. Le petit voile de gêne a disparu et, avec lui, mon sentiment d’impostrice que je ressentais par rapport à plusieurs choses. »

Ce qu’Annie Villeneuve présente aujourd’hui est le fruit de deux ans et demi de travail, le résultat d’un parcours atypique où elle a fait du financement participatif pour réaliser l’album qu’elle vient présenter sur scène.

« Je vous en dois une, vous, le public, d’être encore là aujourd’hui, d’être fidèle, d’avoir été audacieux, d’avoir cru en moi, de m’avoir fait confiance, d’avoir embarqué dans mon trip avant même que l’album soit disponible! Je suis vraiment portée par ce sentiment de gratitude en ce moment. »

C’est dans cet esprit qu’elle se présentera sur scène : telle qu’elle est et se sent aujourd’hui, dévoilant les chansons de son album qu’elle a écrites et composées telle l’auteure-compositrice qu’elle a toujours été en majorité sur ses albums sans vraiment le crier haut et fort, qu’elle mettra en contexte ses créations, et qu’elle expliquera à quel point elle a grandi dans les deux dernières années grâce aux expériences de sa vie.

« J’ai pris quelques petits risques, très personnels et bien sûr artistiques où je joue de la guitare, du piano et des percussions. Je vous ai aussi écrit un numéro de comédie musicale dans lequel je dépeins à quel point j’aurais l’air désaxée si j’avais continué à croire au prince charmant tel que décrit dans les films de Walt Disney. Je m’amuse et on rit beaucoup. Chaque soirée est unique et lorsque vous sortez de la salle, vous avez compris à quel point je suis heureuse d’être là, avec vous. »

Égale à elle-même dans la vie comme sur la scène, humble, solide, vraie, Annie a le sentiment du devoir accompli alors qu’elle présente un album sur lequel elle a travaillé de A à Z, allant elle-même chercher les personnes avec qui elle avait envie et besoin de travailler à ce moment-ci de sa vie.

« Pour moi, c’est mission accomplie, car il n’y avait tellement rien alentour pour m’indiquer où je devais aller. J’étais tellement la capitaine de mon bateau pour cette production de mon album et de mon spectacle! Je veux vous présenter où j’en suis aujourd’hui, et jaser avec vous, mon public qui me suit encore. »

Annie Villeneuve, le 18 novembre au Patriote de Sainte-Agathe, le 25 novembre au théâtre Lionel-Groulx de Sainte-Thérèse, le 18 mai au théâtre Gilles-Vigneault de Saint-Jérôme.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Personnalité

X