L’ADN du blues sur disque, vidéo et en spectacle

PHOTO: Courtoisie
L’ADN du blues sur disque, vidéo et en spectacle
Personnalité

Alan Gerber en concert au Théâtre du marais

Il faudra un jour analyser les gênes d’Alan Gerber pour découvrir comment tout ce qu’il produit réussit à transmettre des traditions musicales (le blues, le boogie et le folk) issues des États-Unis, alors qu’il s’est implanté à Val-David depuis des décennies. Une première investigation aura lieu le samedi 26 mai, alors qu’il sera en spectacle au Théâtre du Marais à Val-Morin.

Alan Gerber, le Boogie Man comme certain l’appelle, vient tout juste de publier un album, Somewhere In Between, où il est bien évidemment la figure centrale, mais clairement accompagné par sa fille Hannah (au chant) et son fils Eli (à la guitare). On peut les voir tous les trois dans le vidéoclip de la chanson Four riders.

La progéniture du musicien natif de Chicago est à son image, soit d’une grande polyvalence et remplie de talents. Sa fille Hannah hérite du talent vocal de son père et poursuit sa propre carrière musicale, tout en poursuivant des études en sciences politiques à l’Université McGill. Son fils Eli, déjà surdoué à la guitare, poursuit son doctorat en physique à l’Université Cornell dans l’état de New York.

Ce n’est pas la première fois que les trois membres de la famille sont réunis sur disque, mais cette fois la présence des deux enfants est marquante. « Avec ce nouvel album, je leur ai laissé un peu plus de place et ils ont davantage participé à la création des chansons. Eli a participé aux arrangements des chansons et est assistant-réalisateur de l’album », explique Alan Gerber.

Le spectacle du 26

« J’ai joué avec beaucoup de guitaristes durant ma carrière, avec des gens comme Jeff Beck, mais Eli est dans une classe à part. En tout cas, c’est mon premier choix comme guitariste », lance fièrement Alan Gerber.

Eli sera cependant absent du concert du 26 mai et il sera remplacé par Gaston Gagnon (connu pour son travail avec Garolou).

Alan Gerber promet un spectacle mélangeant éclectisme et virtuosité. « On va jouer plusieurs des chansons du récent album, mais aussi des chansons plus vieilles, jouées avec le groupe au complet ou en version acoustique. J’ai bien hâte de jouer dans le nouveau Théâtre du Marais », conclut le musicien qui a souvent joué dans l’ancienne salle.

Alan partait pour Chicago, puis New-York, après notre entrevue. Le 26 mai, il retrouvera donc son public et sa conjointe, Robin Hutchinson, potière de grand talent qui, elle aussi, est certainement responsable du bagage génétique des deux prodiges que sont devenus Eli et Hannah.

Infos : alangerbersongs.com

theatredumarais.com

 

Une carrière ponctuée de grandes rencontres

La carrière d’Alan Gerber a débuté avec un premier 45 tours à l’âge de 15 ans dans son Illinois natal. Il a entamé des études musicales, mais n’a jamais obtenu son diplôme, l’appel de la Californie se faisant trop intense (nous sommes à la fin des années 1960, la scène musicale californienne est grouillante). Le producteur du groupe The Doors, Paul Allen Rothchild, le recrute au poste de chanteur et claviériste du groupe Rhinoceros avec lequel il enregistre deux albums.

Il entame une carrière solo en 1969 et publie un premier album en 1971. Il sera aussi impliqué dans une série de projets musicaux durant les années 1970, notamment avec Bob Dylan dans le film Renaldo and Clara. Il enregistre peu durant cette période, s’installant au Canada où il joue avec de nombreux musiciens sur scène, notamment en duo avec l’harmoniciste Jim Zeller.

Il trouve l’amour de sa vie en Robin Hutchinson à Val-David. Il retrouve aussi l’inspiration pour composer et enregistrer l’album Chicken Walk en 1994. Depuis, il a publié sept albums et n’hésite pas à faire appel à ses deux enfants pour enregistrer et jouer en spectacle.

Multi-instrumentiste, Alan est à l’aise à la guitare, au piano et au violon, entre autres instruments, mais c’est sa voix et son aisance sur scène qui le caractérisent le mieux. Transmettre sa passion de la musique est ce qui compte le plus pour lui et il fait même conférences dans des écoles.

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Personnalité

X