5 vérités sur la crème solaire

5 vérités sur la crème solaire
Journal Accès
Chroniques

Santé de la peau

ACCÈS – La belle saison bat son plein et ne pas appliquer d’écran solaire n’est pas une option! Comment s’y retrouver dans tout ce qui est véhiculé autour du sujet dans les médias et sur le Web? Voici quelques pistes!

 

Protection minimale

La protection minimale requise par Santé Canada est un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 30.

L’emballage devrait aussi porter la mention «large spectre», pour que la crème vous protège contre la plupart des rayons UVA et UVB.

Que signifie FPS?

Si vous avez un type de peau qui brûlerait après 20 minutes au soleil sans protection, appliquer correctement un écran solaire pourvu d’un FPS 30 vous permettrait de passer jusqu’à 600 minutes (30 fois plus longtemps) au soleil sans avoir un coup de soleil.

Cela ne veut toutefois pas dire que votre peau est protégée contre tous les effets des UV. Mis à part les brûlures causées par le soleil, d’autres effets peuvent déjà avoir commencé à abîmer votre peau.

Types d’écrans solaires

Les écrans solaires sont classés en fonction de leurs ingrédients actifs. Il y a des produits qui contiennent des filtres chimiques, des produits qui renferment des filtres physiques et d’autres qui allient les deux.

Les filtres chimiques absorbent, en partie, les rayons UVA et UVB, puis ils les transforment en chaleur. Les filtres chimiques qui captent les rayons UVB sont plus nombreux que ceux qui absorbent les rayons UVA. Les filtres physiques ou minéraux sont de petites particules (généralement de l’oxyde de zinc ou du dioxyde de titane) qui dispersent et qui réfléchissent les rayons UVB et UVA. Ces crèmes sont efficaces dès l’application et doivent aussi être appliquées de nouveau toutes les deux heures pour éviter les brûlures et autres lésions cutanées. Si vous choisissez cette option, assurez-vous de sélectionner un produit sans nanoparticules.

Saviez-vous qu’Hawaï vient de passer une loi qui interdira la vente et la distribution de crèmes solaires contenant de l’oxybenzone et de l’octinoxate à partir du 1er#janvier 2021? Le magazine National Geographic mentionne que plus de 10#% des récifs coralliens sont menacés par les substances chimiques que l’on retrouve dans les crèmes solaires.

Application

Il est préférable d’appliquer la crème solaire avant de sortir à l’extérieur pour s’assurer qu’elle a bien pénétré dans la peau avant l’exposition. C’est encore plus vrai lorsque l’on prévoit se baigner. Il est alors conseillé de l’appliquer 30 minutes avant et d’en remettre régulièrement par la suite.

Péremption

L’important est de consulter la date de péremption inscrite à l’arrière du tube de crème et de la respecter. Certains produits affichent aussi un pictogramme de pot ouvert avec un chiffre suivi de la #lettre «M»: ça correspond au nombre de mois pendant lesquels on peut conserver le produit une fois ouvert. Source: www.canada.ca

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chroniques

  • Être grosse en été!

    La chronique à Mimi par Mimi legault mimilego@cgocable.ca   Je m’attendais à une pluie de protestations de...

  • La bienveillante

    Entretien avec Sonia Piché – Théâtre du Marais Chronique affaires et économie Jean-claude Tremblay, MBA  jctremblay@cogitas.ca...

  • À la rencontre d’un semeur de bonheur

    Chronique Dans le coeur du monde par Diane Baignée diane.baignee@gmail.com Le Jardin de François Pas facile de...

  • La résilience : un ressort inestimable

    Suzanne St-Michel, collaboration spéciale Depuis quelques décennies déjà, les gens me soulignent à quel point je suis...

X