Adopter un mode de vie antifatigue

Adopter un mode de vie antifatigue
Journal Accès
Santé la vie

sante

Dominique Cloutier ND. A

Dans mon article précédent, je vous parlais déjà de la fatigue. C’est tellement décourageant, démoralisant et frustrant de se sentir constamment épuisé. Vous voudriez bouger, courir, vous sentir motivé, mais vous vous traînez les pieds. La vie passe et vous êtes incapable de la suivre. Vous n’avez plus aucune volonté. Nous allons maintenant un peu élaborer et voir de quelle façon nous pourrions éviter d’avoir à en subir les inconvénients. La solution repose probablement dans un changement majeur de vos habitudes alimentaires et de votre mode de vie!

Alimentation antifatigue

Prenez un bon déjeuner ainsi que quelques petits repas et collations saines au cours de la journée. C’est mieux que de ne prendre que deux ou trois repas copieux. Essayez de limiter l’apport calorique de chacun de vos repas à 300 calories, ce qui régulera votre glycémie et préviendra les chutes d’énergie.

Limitez votre consommation d’aliments glucidiques raffinés, c’est-à-dire de sucre et de farine blanche. Ils élèvent rapidement la glycémie pour la faire chuter tout aussi vite. À ce titre, évitez le pain blanc, les spaghettis et les gâteaux. Leur consommation provoquera fatigue et faiblesse.

Augmentez votre consommation d’aliments riches en fibres et en glucides complexes, par exemple les céréales complètes, le pain de blé entier et les légumes. Ils contribueront à stabiliser votre glycémie.

Diminuez votre consommation de gras. Pour améliorer le fonctionnement de vos surrénales, qui influent sur la manière dont vous métabolisez les nutriments, votre alimentation ne devrait pas comprendre plus de dix pour cent de gras.

Un petit truc : coupez une pomme de terre avec sa peau et laissez tremper les tranches toute la nuit dans un bol d’eau. Le matin, avalez l’eau de trempage qui, entre-temps, se sera chargée de potassium, minéral possédant un effet tonique. L’organisme en a besoin pour la transmission des impulsions nerveuses et le bon fonctionnement des muscles, ainsi que pour d’autres fonctions vitales, la carence en potassium est courante chez les personnes souffrant de fatigue.

Plus d’eau, moins de café et d’alcool

Buvez au moins huit verres d’eau, à répartir tout au long de la journée. N’attendez pas d’avoir soif, le signal déclencheur n’étant pas toujours fiable. Même une légère déshydratation peut provoquer de la fatigue.

Limitez votre consommation de boissons caféinées. La caféine du café et de certaines boissons gazeuses peut provoquer une montée brusque d’énergie qui sera malheureusement suivie d’une chute brutale.

Diminuez, au besoin, votre consommation d’alcool. En plus de déprimer le système nerveux central, l’alcool fait baisser la glycémie.

Plantes et suppléments énergisants

Le ginseng est utilisé depuis longtemps pour soigner la fatigue. Optez pour un supplément comprenant au moins 4 % de ginsénosides et prenez deux capsules de 100 mg par jour. Cette plante médicinale stimule le système nerveux et contribue à protéger l’organisme contre les ravages du stress. (N’en prenez pas si vous faites de l’hypertension artérielle.)

Prenez 400 mg de magnésium par jour. Ce minéral intervient dans des centaines de réactions chimiques au sein de l’organisme, notamment dans la transformation en énergie des protéines, des lipides et des glucides. Chez certains, une légère carence peut provoquer la fatigue.

Le ginkgo améliore l’apport de sang au cerveau, ce qui peut contribuer à soulager votre fatigue et à améliorer votre vigilance. Prenez 15 gouttes de teinture le matin. Le ginko et le bacopa sont de bons remèdes aux troubles de la mémoire et de la concentration.

En cas de fatigue plus persistante, on prendra plutôt de la gelée royale.

Et si, malgré tout ce que vous avez fait pour soigner votre fatigue, vous êtes tout aussi épuisé, consultez votre médecin.

 

Coup de coeur

Le Ginko Biloba

Espèce d’arbre la plus vieille du monde, le ginkgo est connu depuis près de 5000 ans par la médecine chinoise. Il s’agit en outre d’un arbre si solide qu’il n’a pas subi les mutations consécutives aux bombardements nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki.

La fatigue peut entraîner des troubles de la mémoire ou encore des difficultés à se concentrer. Plusieurs études ont montré l’efficacité de cette plante, originaire d’Asie, contre la fatigue intellectuelle. Symbole sacré de longévité, le ginkgo a la réputation de prolonger la vie.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

  • Les algues d’eau douce : un soutien de taille

    Christiane Lacoste, naturopathe n.d. Les algues d’eau douce sont les algues dont le cycle de vie se...

  • Les algues marines, ces méconnues

    Dominique Cloutier ND. A – C’est un vrai plaisir que de vous parler d’algues marines! Elles nous...

  • Les algues : aliments à découvrir

     Christiane Lacoste, naturopathe N.D. Suite à l’article de la semaine dernière, vous avez vu l’influence de la glande thyroïde sur le poids, l’humeur et les diverses fonctions métaboliques et l’importance d’une saine alimentation pour soutenir cette glande. Nous allons donc, cette semaine, élaborer sur les aliments qui favorisent le bien-être de la...

  • L’importance des glandes, en particulier de la thyroïde

    Dominique Cloutier N.D.A. – Dans son précèdent article, ma consœur Christiane Lacoste mentionnait l’importance de la glande...

X