Les algues d’eau douce : un soutien de taille

Les algues d’eau douce : un soutien de taille
Journal Accès
Santé la vie

Christiane Lacoste, naturopathe n.d.

Les algues d’eau douce sont les algues dont le cycle de vie se déroule généralement dans les eaux douces. Elles sont moins nombreuses que les algues marines, mais elles jouent un rôle tout aussi important en raison de leur contribution à l’oxygénation de l’eau via la photosynthèse. Ces algues sont microscopiques et parmi environ 1500 espèces d’algues bleu-vert, 36 espèces sont comestibles. Deux de ces algues utilisées pour fabriquer des compléments alimentaires sont la spiruline et la chlorelle.

La spiruline

La spiruline (spirulina platensis) est une microalgue qui existe telle quelle depuis plus de trois milliards d’années. Elle possède un contenu nutritionnel exceptionnel qui ne nécessite ni traitement ni cuisson et n’entraîne aucune pollution. Elle pousse naturellement dans des lacs proches de l’équateur, en Inde et au Mexique.

Selon son origine, la spiruline renferme de 55 à 70 % de protéines d’excellente qualité contenant les principaux acides aminés indispensables à l’organisme.

Une des magnifiques propriétés de la spiruline est son action purifiante qui permet une évacuation rapide et efficace des polluants et de l’acide lactique. Une favorite des sportifs qui en retirent les bienfaits, car elle permet une augmentation de l’énergie et une récupération plus rapide après un entraînement ou une compétition. La spiruline est une source de fer, de vitamine B12 et de bêta-carotène, ce qui permet de profiter de son impact sur le plan de l’oxygénation des muscles. Ses acides gras essentiels contribueront au bon fonctionnement du système immunitaire.

La spiruline est commercialisée sous la forme d’une poudre bleu-vert déshydratée, sous forme de filaments ou encore en comprimés.

On suggère de prendre 2 à 5 grammes de spiruline chaque jour. Certaines personnes comme les sportifs en prennent jusqu’à 10 grammes par jour.

La chlorelle

La chlorelle (chlorella vulgaris) est apparue sur terre il y a 1,5 à 2 milliards d’années. C’est une algue unicellulaire d’eau douce qui se trouve à l’état sauvage dans les lacs et les mares partout dans le monde. La chlorelle est extrêmement riche en vitamines, minéraux, protéines et oligo-éléments. Elle contient des protéines (58 %), 18 acides aminés, des vitamines A, B, C, E et est une très grande richesse en vitamines B12 et magnésium. Elle est aussi riche en acides gras essentiels, dont les oméga-3.

La chlorelle est la plante la plus riche en chlorophylle. La chlorophylle joue un rôle essentiel dans le transport de l’oxygène, permettant de détoxifier l’organisme et surtout de maintenir l’équilibre acido-basique. La grande richesse de la chlorelle en chlorophylle permet de prévenir et de traiter les problèmes de déminéralisation. La chlorophylle permet également d’assainir et de régénérer la flore intestinale.

La chlorelle encourage la détoxification : ses fibres captent naturellement les métaux lourds et les polluants chimiques. Ces fibres, non assimilables par l’organisme, sont naturellement éliminées via les selles, favorisant ainsi le nettoyage ou détoxification. Et finalement, elle est constituée de CGF qui a pour rôle de favoriser la reproduction cellulaire.

Les expériences montrent qu’une prise quotidienne de 2 à 5 g a des effets significativement positifs sur la qualité de vie.

 

Coup de coeur

La chlorella de Vega
L’une des plus anciennes formes de vie végétale sur la terre, la chlorelle, est une algue verte unicellulaire, microscopique d’eau douce. Chlorella est 68 % de protéines complètes, et est riche en antioxydants, acides gras essentiels, en vitamines, minéraux et du facteur de croissance Chlorella (CGF).

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

X