La fatigue et ses signes avant-coureurs

La fatigue et ses signes avant-coureurs
Santé la vie

Dominique Cloutier ND. A – Bien que la fatigue passagère concerne tout le monde à un moment ou à un autre, notamment après une courte nuit de sommeil ou suite à un intense travail, certaines personnes se sentent très souvent fatiguées alors qu’elles ont suffisamment dormi. C’est dans ce dernier cas qu’on peut parler de fatigue.

La fatigue n’est pas une maladie au sens propre, mais bien souvent le symptôme d’une maladie ou d’un trouble sous-jacent.

La fatigue est un symptôme fréquemment rencontré dans la société actuelle. Elle est « normale » lorsqu’elle suit une période de travail intense, de stress ou de nuits courtes et qu’une bonne nuit de repos ou des vacances méritées suffisent à s’en défaire. Pourtant, lorsque la fatigue s’installe, bien que les efforts aient été faits pour ne plus en souffrir, il est bon de s’interroger sur les causes de cette dernière.

La fatigue peut être autant physique que psychique. On note souvent que la fatigue physique est plus marquée le soir et la fatigue émotionnelle plus prononcée le matin et disparaît petit à petit dans la journée.

Toutefois, la plupart du temps, la fatigue est provoquée par de mauvaises habitudes de vie, comme un excès de travail, de tâches ménagères ou familiales, un mauvais sommeil, une mauvaise alimentation, etc. Il existe, cependant, des causes bien réelles à la fatigue et auxquelles nous pouvons remédier ou que nous pouvons, au moins, prévenir. Prévenir la fatigue est le meilleur moyen d’éviter qu’elle ne s’installe.

Le soir, mangez léger
Au souper copieux, préférez un petit déjeuner riche en apports énergétiques et en vitamines. Un repas du soir trop riche risque de nuire à la qualité de votre sommeil. Et un bon sommeil réparateur reste votre meilleur allié pour éviter la fatigue.
Ayez une alimentation variée et équilibrée
Notre alimentation doit couvrir tous nos besoins journaliers en protéines, vitamines, sels minéraux et oligo-éléments. Si votre alimentation est insuffisamment variée et équilibrée, les carences vous guettent. Elles sont le pire ennemi de votre forme et le meilleur ami de la fatigue!
Dormez bien
Ni trop ni trop peu et surtout régulièrement. Adaptez votre nuit à vos propres besoins. Certains ont besoin de six heures de sommeil pour être en pleine forme, quand huit à 10 heures sont nécessaires à d’autres.
Respectez des horaires réguliers et vos propres rythmes de sommeil
Rien de pire que de se coucher à des horaires irréguliers. Notre horloge biologique est alors fortement malmenée et la fatigue inévitable. N’essayez pas de résister et de lutter contre le sommeil. Si vous laissez passer le bon moment pour vous endormir, vous risquez d’attendre environ deux heures avant de pouvoir de nouveau goûter aux plaisirs du sommeil. Et votre réveil n’en sera que plus difficile.
Faites le vide avant de dormir
Inutile d’amener votre patron, vos enfants et tous vos soucis dans votre lit. Il faut que vos préoccupations quotidiennes restent au seuil de votre chambre, qui doit rester un endroit calme. Chaque chose en son temps.

Sachez déléguer
Le surmenage engendre toujours de la fatigue. Apprenez à vous entourer de personnes auxquelles vous accordez toute votre confiance et reposez-vous, le plus possible, sur vos collaborateurs ou sur votre entourage. Nul n’est indispensable.
Organisez-vous
Votre fin de semaine ressemble toujours à un marathon : ménage, lavage, épicerie, dossiers professionnels à finir, soupers chez des amis, sorties, spectacles… et le lundi, vous n’en pouvez plus. Essayez de répartir certaines tâches dans la semaine, impliquez votre partenaire, adoptez un horaire alternant moment de repos et moment d’activité. Et gardez de vrais moments de détente et de loisirs la fin de semaine.
Faites du sport et de l’exercice
La fatigue est aussi souvent liée à une vie trop sédentaire et confinée. À votre ordinateur, préférez une grande promenade en plein air ou pratiquez raisonnablement votre sport préféré.

Sachez dire non à vos enfants
Nos chers petits savent très bien nous accaparer. Alors, si vous n’avez plus une seule minute pour souffler, osez affirmer votre besoin de repos. Conseillez-leur de prendre un bon livre et faites-en autant.

Mais pour prévenir la fatigue, il est essentiel d’écouter son corps, comme dormir suffisamment, se ménager des moments de repos et de tranquillité, loin du stress quotidien. Il est aussi essentiel de s’alimenter correctement, afin d’éviter les carences notamment en vitamines et oligo-éléments.

Une déficience en vitamines C, ou acide ascorbique, diminue la résistance aux infections et peut entraîner une certaine fatigue. On sait par ailleurs que le stress entraîne une perte de vitamines C… Il n’est pas nécessaire de dépasser une posologie d’un gramme par jour. Le surplus non utilisé par votre corps sera éliminé. Une bonne multivitamine naturelle, le matin au petit déjeuner, pourra facilement combler vos besoins quotidiens.

Magnésium, phosphore, fer, calcium, zinc, manganèse, cuivre… Les carences en sels minéraux ont diverses répercussions sur notre tonus et nos facultés cérébrales. En association ou seuls, les oligo-éléments sont aussi largement disponibles en magasin.

La fatigue persistante, provoquée par un surplus de travail, les tâches domestiques, les soins à apporter aux enfants, l’activité sportive poussée aux limites ou même certains loisirs, peut provoquer une fatigue excessive. Ces activités, de même qu’un régime alimentaire inadéquat, provoquent un stress pour l’organisme, dont l’aboutissement est un état de fatigue et d’épuisement excessif. Cet état est la porte ouverte à de nombreuses maladies par baisse des défenses de l’organisme ou d’un dérèglement glandulaire.

Ne vous laissez pas envahir et agissez avant!

COUP DE COEUR

Le ginseng est utilisé sous de nombreuses formes et depuis très longtemps. Son action sur la fatigue est reconnue. Plante dite « adaptogène », le ginseng aide à gérer la fatigue et le stress.
La gelée royale est revitalisante et dynamisante, stimulante et tonifiante et présente une action antifatigue physique et intellectuelle.
Le pollen est un tonifiant, un stimulant, un rééquilibrant et un désintoxiquant.
La propolis rajeunit les cellules, défatigue le corps et surtout stimule l’intellect même en cas d’épuisement total.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

  • L’ayurveda

    L’ayurveda est la médecine traditionnelle en Inde. Remontant à des millénaires, l’ayurveda, qui signifie en sanskrit science...

  • Les bienfaits du lomi-lomi

    VALÉRIE SPITZER Collaboration spéciale BIO: Axée sur le bien-être depuis longtemps et voyageuse dans l’âme, Valérie Spitzer...

  • Univers Bleu, un lieu qui nous emmène au plus profond de soi

    Qu’ont en commun les rayons UV et notre « soleil » intérieur? La réverbération de nos pensées sur notre...

  • Vieillir… en rajeunissant !

    Avez-vous remarqué à quel point les perceptions sur l’âge changent avec le temps? Souvenez-vous lorsque nous avions...

X