La forme toute l’année

La forme toute l’année
Dominique Cloutier
Chronique aînés

Dominique Cloutier N.D.A, collaboration spéciale

Comme chaque année en cette saison, c’est presque devenu une tradition, je vais vous parler de détoxification. Alors comment rester en forme toute l’année?

La solution est simple, il suffit de vivre en harmonie avec le rythme de la nature, d’écouter son corps et de faire une petite cure aux changements de saison majeurs, Printemps et Automne.

Qui n’a pas ressenti une fatigue générale à la fin de l’hiver? C’est le signe que notre organisme est saturé de toxines.

Si les déchets sont trop importants et les émonctoires paresseux ou déficients, le terrain accumule progressivement les déchets et l’organisme se fatigue et se dégrade.

Nos organes d’élimination sont souvent malmenés et débordés par plusieurs facteurs :

  • la pollution extérieure présente dans notre environnement, l’organisme est exposé à de multiples substances nocives (pollution de l’air, pesticides, herbicides, engrais chimiques, alimentation industrielle qui regorge de sel, d’additifs alimentaires, exhausteurs de goûts, colorants, sucre raffiné, édulcorants…), qui, petit à petit, s’accumulent dans notre corps, le dérèglent, le fragilisent.
  • la pollution intérieure, de jour comme de nuit, par son fonctionnement, l’organisme produit des déchets que nos organes d’élimination s’efforcent par leur travail de rejeter jusqu’à un certain seuil. Au-delà de ce seuil, les toxines s’accumulent, gênent le fonctionnement normal du corps et l’encrassent.

C’est alors que les éléments nutritifs dans lesquels baignent nos cellules deviennent ainsi, par la force des choses, de plus en plus acides et les cellules seront donc contraintes de subir l’influence toxique de cet environnement.

Nos aliments, source de toxines

Tant que nos aliments sont adaptés à nos capacités de digestion, d’assimilation et d’élimination, tout se passe bien. Mais si nous mangeons plus que ce que nous brûlons, et si nos organes travaillent au ralenti, notre corps se trouve en présence de déchets toxiques en excédent qu’il ne peut traiter et rejeter.

Les autres causes de perturbations et d’accumulation de toxines dans l’organisme sont l’alimentation industrielle et les produits raffinés qui apportent de moins en moins de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments.

Aujourd’hui pour couvrir les besoins quotidiens, des quantités plus importantes d’aliments sont donc nécessaires, entretenant ainsi la surcharge et l’accumulation de toxines.

Outre l’excès de nourriture, les aliments raffinés entraînent un travail accru des organes d’élimination, une transformation incomplète des aliments qui auront tendance à fermenter provoquant des poisons et toxines dans l’appareil digestif.

Ces poisons et toxines s’accumulent au fil du temps et engendrent des désordres ennuyeux par la suite.

Ajoutons à cela, le stress de la vie, la gestion du quotidien et du temps, qui perturbe toutes les fonctions métaboliques et organiques et qui contribue à la production et l’entretien des toxines, le tabac, les boissons alcoolisées sous toutes leurs formes.

C’est pourquoi le nettoyage des toxines organiques est primordial avec une cure de détoxification aux deux changements de saison majeurs.

Cette cure devrait être, dépurative pour assurer un drainage général de l’organisme grâce à l’utilisation de plantes particulières à la dépuration et à la détoxication pour permettre d’éliminer les toxiques venant de l’extérieur, telles que vapeurs automobiles, résidus agricoles etc. et détoxifiante pour éliminer les déchets métaboliques.

Pour détoxiquer et détoxiner l’organisme, les plantes apparaissent comme le moyen le plus naturel et le plus actif. On choisira de préférence des plantes issues de culture sauvage et/ou biologique.

La nature nous offre un large choix de plantes, des plantes simples ou des tisanes mélangées ainsi que les ampoules comprenant des jus de plantes composées. Les plantes détoxifiantes devront agir sur le système hépatique, le système rénal, l’intestin et le sang.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chronique aînés

  • Demeurer actif à la retraite: Voici 4 excellentes raisons!

    Vous êtes nouvellement retraité? Même s’il est tout à fait légitime de souhaiter vous reposer et de...

  • Bien peu de choses pour les aînés!

    Sommet socio-économique de la MRC des Pays-d’en-Haut Suzanne St-Michel, collaboration spéciale Le premier Sommet socioéconomique de la...

  • Le lapin rose

    La chronique à Mimi par Mimi legault mimilego@cgocable.ca La personnalité du chanteur Hubert «La Voix» Lenoir m’émeut....

  • Les Clubs de l’Âge d’Or : pourquoi et pour qui? Suzanne St-Michel, collaboration spéciale Que ce soient...

X