Les fruits acides, semi-acides et doux

Les fruits acides, semi-acides et doux
Journal Accès
Santé la vie

Dominique Cloutier N.D.A.

Cette année, nous avons connu un printemps maussade et pluvieux et je ne crois pas me tromper beaucoup en disant qu’« on a hâte »! Donc avec le retour de l’été qui s’annonce, la réouverture des marchés fermiers, c’est enfin le temps des fruits, ces fruits que nous attendons avec tant d’impatience, des fruits de chez nous, des fruits du Québec.

Sources de vitamines, de minéraux et de fibres, les fruits sont des aliments indispensables. Il nous est recommandé d’en manger au moins cinq portions par jour, minimum. Je crois qu’en été, nous ne nous en privons pas et nous en mangeons largement les cinq portions recommandées!

Bien qu’ils aient tous une très grande quantité de vitamines et de minéraux et qu’ils nous soient extrêmement bénéfiques, ils n’ont malheureusement pas tous les mêmes qualités au niveau du taux d’acidité.

En effet, on peut remarquer trois classifications d’importance dans les fruits, on distingue : les fruits acides, les fruits semi-acides et les fruits doux.

Les fruits acides :
Parmi les fruits acides, on peut trouver les fruits qui ne sont pas bien mûrs (moins ils sont mûrs, plus ils sont acides).

Les agrumes en général, sauf le citron qui devient alcalin dans l’estomac.

Tous les fruits au goût acide, ainsi que leur jus, tels que l’ananas, le kiwi, les fruits de la passion, tous les petits fruits (fraises, framboises, mûres et autres), certaines variétés de pommes comme les Granny Smith, les cerises (hélas!), les abricots et les prunes. Et aussi certains fruits séchés tels que prunes, figues et abricots. On peut classifier un peu différemment les pruneaux, et les associer aux fruits mi-acides.

Un petit truc pour les fruits secs : on peut les faire tremper une nuit dans l’eau et les manger le lendemain après avoir jeté l’eau de trempage!

Les fruits semi-acides :
La plupart des pommes, les mûres qui font partie des petits fruits, les bleuets (myrtilles), les mangues, les nectarines, les pêches et les poires.

Les fruits doux :
La banane, les dattes, la figue, le kaki, les raisins ainsi que la papaye.

Pour vous en souvenir : il est préférable de consommer seules toutes les sortes de melons ainsi que la pastèque!

Ne pas oublier non plus que le temps de digestion d’un fruit diffère en fonction de la catégorie à laquelle il appartient.

Un fruit doux, par exemple, peut mettre jusqu’à quatre heures à être digéré, alors qu’un fruit semi-acide ne demandera que deux heures et un fruit acide seulement une heure! C’est pourquoi il est important de connaître précisément à quel groupe appartient chaque fruit.

Il est préférable de consommer des fruits entiers que de les passer au mélangeur pour en faire un jus ou un smoothie, même si vous les digérez mieux, ils ne vous permettront pas de tenir bien longtemps, sauf, naturellement, si vous y avez intégré un légume vert foncé ou un lait végétal.

Après avoir consommé un repas de fruits, mieux vaut attendre trois heures avant de manger autre chose pour ne pas perturber la phase de digestion, et mieux vaut aussi éviter d’associer dans un même repas fruits doux et fruits acides.

L’avantage des fruits, c’est qu’ils peuvent être consommés crus, cuits ou préparés. Ainsi, vous pouvez les manger le matin en jus pressé ou en morceaux dans vos céréales, le midi en dessert compote ou fruit entier et le soir sous forme de brochettes et si vous les trouvez fades, pensez à choisir les fruits les plus mûrs, ils ont plus de goût!

 

Coup de coeur

Le temps des cerises, c’est court : les variétés précoces arrivent en mai, puis les variétés plus tardives prennent le relais jusqu’en juillet. Diurétique, laxative et anticancer, la cerise est également un très bon régulateur du sommeil, un fruit absolument délicieux!

Voir le commentaire (1)

1 commentaire

  1. Suzanne Clouiter

    30 juin 2017 à 22 h 10 min

    Super article Dominique, merci de nous éclairer.
    Je conserve pour un regard ultérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

  • Démystifier le bio et faire la part des choses

      Traditionnellement, le bio pourrait se définir comme suit : Les produits biologiques sont des produits exempts,...

  • Budget Bio :

    Chrisitane Lacoste, naturopathe, ND Lorsque les sols sont dépourvus des éléments chimiques nécessaires et souffrent de la...

  • Le bio : oui!

    Christiane Lacoste, naturopathe, n.d. Réalisez-vous à quel point les aliments occupent une grande partie de notre journée?...

  • Les fruits : spécial melons

    Christiane Lacoste, N.D. Les fruits font partie des aliments les plus riches en nutriments et en énergie...

X