La menthe

La menthe
Santé la vie

Fiche-collection sur les herbes

Christiane Lacoste naturopathe n.d. – Depuis le début des temps, les herbes ont fait partie de notre alimentation. Que ce soit pour apporter saveur ou couleur, elles ont contribué à nos repas, mais elles ont aussi joué un rôle important dans les services religieux et les débuts de la médecine. Pour vous permettre d’explorer le monde des herbes, chaque semaine, et ce, pour les prochains mois, vous trouverez une fiche détaillée sur une herbe médicinale.

La menthe

La menthe (Mentha spicata L.) est une plante très aromatique pouvant atteindre 80 cm de haut. Elle appartient à la famille des lamiacées. Les variétés les plus utilisées sont la menthe poivrée et la menthe verte.
Histoire et légendes :
La menthe est l’une des plantes médicinales les plus connues. Les archéologues ont retrouvé des feuilles de menthe dans des tombes égyptiennes. Au début des temps, en Palestine, les habitants pouvaient utiliser la menthe comme forme de paiement pour payer leurs taxes. En Grèce antique, notamment à Athènes, on croyait que l’arôme de la menthe contribuait à favoriser la force physique et les hommes en frottaient leurs bras et leurs jambes pour augmenter leur endurance. Les Romains, quant à eux, en étendaient sur les planchers lors de leurs réceptions afin d’inciter les convives à manger plus abondamment, mais également pour éloigner les rats et les souris! C’était la coutume de manger un brin de menthe à la fin des repas pour favoriser la digestion et, de nos jours, on continue cette tradition avec une tisane à la menthe…
Bénéfice santé :
Elle possède un fort pouvoir antibactérien et l’un de ses principaux constituants, le menthol, est un puissant antiseptique, fongicide et anesthésiant sur la peau. Elle est antispasmodique, aromatique et est aussi un léger stimulant, nettoyant et fortifiant pour tout l’organisme. Son action antispasmodique la rend utile dans les cas de diarrhée, de même que dans les cas de constipation. Elle réduit le mal de transport et est sudorifique dans les cas de fièvre due aux refroidissements.
La menthe est une plante efficace pour lutter contre les flatulences ou l’intestin irritable. Elle est aussi reconnue pour son efficacité en inhalation, lors des épisodes de toux ou les rhumes. Utilisée par voie cutanée, elle permet de réduire les douleurs musculaires, les maux de tête et de lutter contre les petites démangeaisons (piqûres de moustique, eczéma, etc.).
La menthe aide aussi à diminuer la nervosité tout en stimulant l’activité physiologique.

Utilisation :
La meilleure façon de tirer profit des bienfaits de cette plante est certainement sous forme de tisane. En infusion : 3 pincées de feuilles séchées ou une petite poignée de feuilles fraîches par tasse d’eau. Deux à trois fois par jour ou au besoin.
On tire de la menthe une huile essentielle qui entre dans la composition de confiseries et de liqueurs, ou qui sert à la production de menthol, largement employé dans l’industrie pharmaceutique ou dans de nombreuses préparations sous forme de baume ou de crème.
Précaution :
Ne pas donner de menthe poivrée aux enfants de moins de cinq ans et, sous forme d’huile essentielle, aux enfants de moins de 12 ans et toujours sous supervision d’un professionnel de la santé.
Santé Canada recommande aux femmes enceintes de faire preuve de modération quant à la consommation de différentes tisanes, telles les tisanes ou infusions à la menthe qui ne devraient pas être consommées dans le premier trimestre de la grossesse.
La menthe ne devrait pas être utilisée chez les personnes souffrant de problème à la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves ou d’hypertension.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

X