L’alimentation végétarienne, végétalienne ou cru: incomplète?

L’alimentation végétarienne, végétalienne ou cru: incomplète?
Journal Accès
Santé la vie

Christiane Lacoste, collaboration spéciale – Voilà bien un sujet actuel et qui inquiète nombre de personnes. La réduction en protéines animales peut-elle engendrer une carence en protéines et/ou calcium? 

Des craintes normales puisque notre éducation a établi que:

– les meilleures sources de protéines: viandes, volailles et poissons

– les meilleures sources de calcium : les produits laitiers.   

Ces concepts nous ont été passés de famille en famille, enseignés à l’école et renforcés par les médias.

Et si ce n’était pas vrai? Si tous ces énoncés n’étaient que des efforts publicitaires pour nous convaincre des bienfaits de leurs produits, mousser leurs ventes et créer la peur du manque?

Les faits

Quand le lait est pasteurisé (cuit) il devient acide, inflammatoire.

Le corps humain ne produit pas assez d’enzymes pour digérer les produits laitiers.

Plusieurs études relient la consommation de produits laitiers au diabète, à l’obésité et à plusieurs types d’allergies.

Les produits laitiers sont source de mucus et de constipation.

Les médias nous assurent qu’il faut consommer 3 portions de produits laitiers par jour: si on n’en consomme pas, comment trouver les bonnes sources de calcium?

Le calcium a besoin de magnésium pour être bien utilisé et l’on retrouve, ces deux minéraux en bon équilibre dans les fruits et les légumes. Les meilleures sources de calcium bio-disponibles sont le sésame, le varech et les feuillus verts: aliments consommés dans les régimes végétariens, végétaliens et crus.

Les protéines sont des éléments constructeurs composés d’acides aminés.

Pour être assimilables les protéines doivent être déstructurées par la digestion en éléments simples: les acides aminés

Les protéines animales:

– sont complexes et requièrent une digestion laborieuse pour fournir les acides aminés.

– l’adrénaline et les hormones contenues dans leurs tissus procurent une fausse énergie.

Les protéines végétales:

– sont plus faciles à digérer car leur structure est simple.

– contrôlent l’acidose par leur réaction alcaline.

La majorité des personnes con-somment 90 à 200 grammes de protéines par jour. Les études démontrent que 20 à 40 grammes de protéines sont suffisantes.

Le corps ne se sert pas de protéines pour en tirer de l’énergie.

Les meilleures sources de protéines:

Le chanvre, la spiruline, la chlorelle, les noix, les graines, la caroube, les légumes verts en feuilles, les légumes, le varech et le goémon.

Une personne bien informée fera les meilleurs choix alimentaires pour elle.

Recette

Que diriez-vous d’un smoothie alliant protéine et calcium et vous assurant aussi un apport en vitamines et enzymes?

1 ½  tasse épinard en feuilles

¼ tasse de persil frais

¼ T basilic fraîche

1 poivron en morceaux

3 branches de céleri en morceaux

1 tomate

1 cuillérée à soupe de graines de sésame

1-2 cuillérée à thé de spiruline en poudre

½ cuillérée à thé d’herbamare ou sel de mer

Épices et poivre de Cayenne au goût

2 à 3 tasses d’eau

Le tout au mélangeur et déguster lentement!

La consommation d’aliments frais, le retour à la santé!

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

X