L’avoine, une autre de nos grandes plantes!

L’avoine, une autre de nos grandes plantes!
Journal Accès
Santé la vie

Dominique Cloutier ND. A

L’avoine fait partie de la famille des poacées, et est probablement originaire de l’Asie Mineure et du Moyen-Orient! Dès sa découverte, l’avoine fut aussitôt recherchée pour ses propriétés médicinales. Au XVIIe siècle en Europe, on vantait l’espèce pour sa capacité à traiter les rhumatismes, la lèpre, la gale et les troubles nerveux. Aujourd’hui, l’avoine n’a rien perdu de ses vertus thérapeutiques qui ont même été confirmées par des travaux scientifiques.

Les propriétés médicinales de l’avoine sont nombreuses et elle est souvent utilisée en phytothérapie. Pour cela, on se sert des parties aériennes de la plante, c’est-à-dire les sommités fleuries qu’elles soient fraîches ou sèches, et aussi des pailles. Les traitements à base d’avoine sont très peu suivis d’effets indésirables si les doses recommandées sont respectées.

La richesse en protéines de l’avoine est plus élevée que celle de toutes les autres céréales. Sa teneur en minéraux est également très importante. On y trouve notamment du phosphore, du calcium, du sélénium, du magnésium, du cuivre, du fer, de la silice, du zinc et du manganèse.

La plante contient aussi de la vitamine B1, des flavonoïdes, et des alcaloïdes. En tout, cette céréale a des effets calmants et fortifiants au niveau du système nerveux, et aussi adoucissants et hypocholestérolémiants.

Indications thérapeutiques

L’avoine permet de lutter contre le diabète, l’obésité et les maladies cardiovasculaires à cause notamment du bêta-glucane qu’elle contient. Cette céréale agit aussi contre les maladies de la peau comme l’eczéma, la sécheresse cutanée et les démangeaisons.

Le bêta-glucane est une fibre soluble connue pour ses propriétés régulatrices de la glycémie et également du taux de cholestérol sanguin.

L’avoine a aussi l’avantage d’avoir un index glycémique faible; on la recommande pour cela aux personnes diabétiques.

Les traitements à base d’avoine visent aussi à venir à bout des troubles nerveux, les insomnies, l‘insuffisance thyroïdienne et les états d’épuisement. On peut l’utiliser également afin de combattre plusieurs problèmes intestinaux comme la constipation. L’avoine traite en outre l’eczéma et diverses autres affections de la peau.

Utilisations

Pour traiter les problèmes de la peau, l’avoine peut être utilisée en bain. Pour cela, il faut faire bouillir quelques flocons de la plante et mettre l’infusion dans un bain. En dehors des affections cutanées, la plante peut aussi être infusée pendant une quinzaine de minutes et être consommée ensuite en vue de combattre plusieurs autres maux. À ce niveau, il est généralement conseillé de prendre trois tasses par jour.

On trouve des élaborations de l’avoine en teinture mère, particulièrement indiquées contre la fatigue nerveuse. Il est, dans ce cas, bon de prendre 50 ml du produit, trois fois par jour, de préférence au début des repas.
Contre-indications et effets indésirables

On trouve du gluten dans l’avoine, une substance à laquelle certaines personnes sont allergiques. Il importe donc de faire attention lorsqu’on ne supporte pas le gluten, car l’allergie qu’il peut engendrer se matérialise par des troubles variés non négligeables.

On conseille aux femmes enceintes et celles qui allaitent d’éviter de consommer l’avoine du fait de l’inexistence d’études scientifiques sur l’effet de la plante sur elles. Aux doses normales, la consommation de l’avoine n’est pas suivie d’effets indésirables. Toutefois, en cas de surdosage, des ballonnements et flatulences peuvent surgir.

 

Coup de coeur

L’avoine est un magnifique tonique nutritif du système nerveux. Calmante sans être sédative, elle agit de façon positive sur le système nerveux central : grâce aux vitamines du groupe B que l’avoine contient, elle développe, maintient et équilibre le fonctionnement du système nerveux. L’avoine agit sur les glandes endocrines pour favoriser les sécrétions hormonales particulièrement les ovaires, les surrénales, le pancréas, la thyroïde et la prostate.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

  • Les algues d’eau douce : un soutien de taille

    Christiane Lacoste, naturopathe n.d. Les algues d’eau douce sont les algues dont le cycle de vie se...

  • Les algues marines, ces méconnues

    Dominique Cloutier ND. A – C’est un vrai plaisir que de vous parler d’algues marines! Elles nous...

  • Les algues : aliments à découvrir

     Christiane Lacoste, naturopathe N.D. Suite à l’article de la semaine dernière, vous avez vu l’influence de la glande thyroïde sur le poids, l’humeur et les diverses fonctions métaboliques et l’importance d’une saine alimentation pour soutenir cette glande. Nous allons donc, cette semaine, élaborer sur les aliments qui favorisent le bien-être de la...

  • L’importance des glandes, en particulier de la thyroïde

    Dominique Cloutier N.D.A. – Dans son précèdent article, ma consœur Christiane Lacoste mentionnait l’importance de la glande...

X