Le bio : oui!

Le bio : oui!
Journal Accès
Santé la vie

Christiane Lacoste, naturopathe, n.d.

Réalisez-vous à quel point les aliments occupent une grande partie de notre journée? Chaque jour, on pense aux aliments : le choix de ceux que nous allons consommer, leur achat, leur préparation et finalement leur dégustation. Les aliments jouent un rôle majeur et sont importants pour nous maintenir en vie, mais la qualité des aliments sélectionnés est-elle, elle, importante? Des aliments biologiques non altérés, remplis de nutriments et d’enzymes sont-ils vraiment un meilleur choix santé?

Savons-nous vraiment ce qu’il y a dans nos aliments? Non.

Nous sommes éblouis par les médias et les annonces publicitaires nous vantant les mérites de leurs produits. Ayant un mode de vie de plus en plus exigeant et stressant, il est facile de tomber dans le piège du « va vite » et du « prêt-à-manger » en oubliant la qualité des aliments qui sont utilisés. Tous les ingrédients composant nos repas devraient être de qualité et contenir un maximum de vitamines et minéraux pour subvenir aux besoins nutritionnels quotidiens. Le sont-ils?

Voyons quelques statistiques tirées du livre Raw Food CLEANSE de Penni Shelton :

Plus de 77 000 produits chimiques sont produits en Amérique du Nord;

Plus de 300 pesticides, herbicides, fongicides, etc. sont utilisés en agriculture traditionnelle;

Plus de 3000 produits chimiques, 10 000 émulsifiants, solvants et agents de conservation chimiques sont ajoutés à la chaîne alimentaire pour la transformation;

Plus de 1000 nouveaux produits chimiques sont introduits chaque année.

À la vue de ces chiffres, on est quelque peu incrédules, mais sûrement décontenancés, car selon les études récentes, cela représente plus de 3 livres (1,36 kilo) de produits chimiques ingérés par personne annuellement. Des études complémentaires suggèrent qu’on peut avoir emmagasiné entre 400 et 800 produits chimiques dans notre corps principalement dans les tissus adipeux.

Qui sait ce que l’ingestion de ces toxines peut créer à court, moyen ou long termes?

Dans notre consommation quotidienne, il est important de privilégier les aliments de source biologique. Le mode de production biologique minimise l’exposition à toute source de contamination et offre ainsi une meilleure assurance de consommer des aliments sains. En plus, le bio s’appuie sur un ensemble de techniques de production et de transformation qui excluent le recours aux engrais et aux pesticides chimiques de synthèse, aux OGM, aux hormones de croissance, à l’irradiation et aux agents de conservation de synthèse. Le mode de production biologique minimise l’exposition à toute source de contamination et offre ainsi une meilleure assurance de consommer des aliments sains.

Soyez assuré qu’en agriculture et en élevage biologiques, l’application de normes de production rigoureuses permet d’obtenir de meilleures performances environnementales. De plus, des vérifications faites chaque année par des organismes indépendants donnent une garantie solide à cet égard.

Le marché des aliments biologiques est en pleine expansion au Québec. On n’est donc pas surpris de trouver de plus en plus de produits biologiques dans les épiceries.

Les paniers bio sont disponibles à longueur d’année et en saison, et les marchés publics offrent une grande diversité d’aliments biologiques frais et transformés.

Bien que l’on retrouve de plus en plus de produits biologiques dans les épiceries, il est important de privilégier l’achat de produits québécois : encourageons les entreprises de chez nous et favorisons l’économie locale!

Trouvez un marché public dans votre région : www.ampq.ca.

 

Coup de coeur

Le marché public de Val-David

(Rue de l’Académie, Val-David, J0T 2N0)

Les samedis de 9 h à 13 h, du 27 mai au 7 octobre
Les dimanches de 10 h à 14 h, du 9 juillet au 13 août 2017

Suivez-nous la semaine prochaine : liste des aliments les plus « maltraités ».

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

  • Démystifier le bio et faire la part des choses

      Traditionnellement, le bio pourrait se définir comme suit : Les produits biologiques sont des produits exempts,...

  • Budget Bio :

    Chrisitane Lacoste, naturopathe, ND Lorsque les sols sont dépourvus des éléments chimiques nécessaires et souffrent de la...

  • Les fruits acides, semi-acides et doux

    Dominique Cloutier N.D.A. Cette année, nous avons connu un printemps maussade et pluvieux et je ne crois...

  • Les fruits : spécial melons

    Christiane Lacoste, N.D. Les fruits font partie des aliments les plus riches en nutriments et en énergie...

X