L’orme rouge

L’orme rouge
Journal Accès
Santé la vie

Christiane Lacoste naturopathe N.D.

L’orme appartient à la famille des ulmacées (ulmus rubra) et possède une vingtaine de variétés, dont l’orme rouge qui est l’espèce américaine des ormes. C’est un grand arbre de 20 à 30 mètres de hauteur provenant de l’Amérique du Nord, de l’Asie, de l’Amérique centrale et de l’Europe occidentale. On utilise son écorce interne pour ses multiples bienfaits santé. Cette écorce, que l’on réduit en poudre, est riche en nutriments (calcium) et particulièrement en mucilage.

Histoire et légende

L’orme est un bois dur qui résiste parfaitement à l’eau. Il était donc autrefois utilisé comme roue à aubes pour les moulins d’eau et pour la confection de bateau. En France, au Moyen-Âge, l’orme était considéré comme un arbre sacré, féminin et généreux. À l’époque de la guerre de Sécession américaine, les chirurgiens militaires ont fait grand usage de cataplasme d’écorce d’orme rouge pour soigner les blessures des soldats.

Bénéfices santé

Aujourd’hui, l’écorce d’orme rouge est prisée pour son effet très apaisant sur les muqueuses. Elle est très efficace pour soulager les irritations de la gorge ou des voies respiratoires. Comme elle neutralise l’acidité, elle est d’un grand secours pour tout problème de brûlement d’estomac ou de reflux gastriques. L’orme rouge est particulièrement utilisé dans les cas d’ulcères : son écorce intérieure contient une énorme quantité de mucilage. Celui-ci adhère aux tissus du système gastro-intestinal et apaise ainsi les douleurs, calme l’inflammation et absorbe les toxines et poisons pour faciliter leur élimination. Pour tous les troubles gastro-intestinaux, l’orme rouge constitue un remède végétal par excellence. De plus, son mucilage est très nutritif pour soutenir une personne affaiblie, que ce soit en raison de carences, de malnutrition, de traitements de chimiothérapie ou autre. Ce mucilage est aussi riche en calcium bio disponible.

En résumé, avec sa douceur et son aspect nutritif, l’orme rouge est l’aliment par excellence lorsqu’aucune nourriture ne semble être acceptée par l‘organisme. Il soulage les muqueuses irritées et enflammées, ce qui procure un apaisement tant au niveau de la vessie, des poumons, de la gorge et de tout le tube digestif. Il régularise le transit intestinal et stimule le démarrage du processus de digestion.

Utilisation

L’orme rouge est disponible sous forme de poudre, de morceaux, de pastilles, de teinture ou de capsules.

Tisane d’orme rouge :

1 à 2 c. à thé de poudre d’orme rouge
1 tasse d’eau chaude

Mélanger rapidement pour éviter la formation de grumeaux.
Il n’est pas d’usage de la filtrer. Boire à petites gorgées.
On peut boire 1 à 3 tasses par jour, au besoin.
Il est toujours préférable de débuter avec de petites doses pour s’assurer de la tolérance aux plantes.
Pour les enfants, il sera plus facile de mélanger l’orme rouge à de la compote de pommes ou au miel en préparant un gel ou pouding.

 

Gel d’orme rouge :

½ c. à thé (2,5 ml) de poudre d’orme rouge
½ c. à thé (2,5 ml) de miel non pasteurisé
2 c. à soupe (30 ml) d’eau tiède

Mélanger tous les ingrédients dans un petit bol jusqu’à ce que le mélange forme un gel.
Bien saliver afin d’en activer la digestion avant d’avaler.
Idéal pour le mal de gorge, la toux et les irritations du tube digestif.
Il est préférable de choisir un miel non pasteurisé pour ses plus grandes propriétés thérapeutiques.

Contre-indications

En général, seule l’écorce interne (appelée le liber) est comestible. Si on récolte soi-même l’écorce d’orme rouge, il faut prendre soin de ne consommer que l’écorce interne et non pas l’écorce externe (qui aurait une action abortive).

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

  • Les fruits : spécial melons

    Christiane Lacoste, N.D. Les fruits font partie des aliments les plus riches en nutriments et en énergie...

  • Les sucres complexes

    Dominique Cloutier ND.A Les sucres complexes, ou polysaccharides, sont des glucides composés d’une longue chaîne de molécules...

  • Comprendre les sucres

    Christiane Lacoste, naturopathe n.d. – Les sucres… À la seule mention de ce mot, beaucoup d’images nous...

  • Les minéraux et la reminéralisation

    Dominique Cloutier ND. A – Les sels minéraux et les oligoéléments sont, comme les vitamines, des composants de l’organisme mais d’origine minérale, ils sont indispensables à la vie. Ils existent en quantités relativement élevées, ils représentent environ 4% du poids de notre corps, et ils doivent être apportés chaque jour en quantité...

X