Une cure d’eau

Une cure d’eau
Valérie Spitzer
Chroniques

Article en audio :


Valérie SPITZER, collaboration spéciale

Une cure d’eau qui aurait de multiples bienfaits pour la santé… Voilà qui semble prometteur et qui a, en plus, le mérite de ne rien coûter! Cette méthode de thérapie par l’eau provient du Japon. Quand on sait que ce pays possède le record mondial de longévité, on a envie d’écouter leurs conseils!

Cette cure consiste à boire, à jeun, dès le réveil, de grandes quantités d’eau à la fois. Il est recommandé de boire 1 à 1,25 litre (l’équivalent de quatre à cinq verres d’eau), suivi juste après de 20 minutes d’exercice. Yoga, marche rapide, jogging sur place, etc. L’idéal est de ne pas trop s’éloigner du domicile puisqu’au début, vous allez uriner plus souvent que d’habitude! Au bout de quelques jours, cet effet devrait s’estomper. Le fait de faire de l’exercice juste après avoir bu facilitera le nettoyage du tube digestif et évitera de surcharger inutilement les reins. Si vous êtes alité, vous pouvez alors opter pour des respirations abdominales.

Cette cure doit se faire sur 21 jours. Suite à cela, vous pourrez espacer les journées ou bien décider de la prolonger, si vous avez un problème de santé spécifique. Il est suggéré de commencer doucement (deux verres) et d’augmenter progressivement.

Le docteur Ano Kouao nous explique que cette cure permet de prévenir ou d’aider à soulager divers maux, tels la fatigue, l’insomnie, la constipation, le diabète, les problèmes de tension, le vieillissement de la peau, la sinusite, etc. Pourquoi à jeun et en grande quantité? On élimine beaucoup plus de toxines à jeun, on purifie le côlon, le rendant ainsi plus efficace.

Aussi, il a été avancé, par le docteur Batmanghelidj, que la déshydratation chronique peut être la source de multiples maux, alors même que nous n’avons pas conscience d’être déshydraté! C’est ce qu’on appelle la déshydratation chronique involontaire. C’est d’autant plus vrai pour les personnes âgées, puisqu’à partir de 72 ans, la sensation de soif diminue.

J’ai échangé avec Lissa Guilbault, massothérapeute et professeure de yoga à Sainte-Agathe-des-Monts. Elle a découvert cette méthode en 1992 et y a fait quelques ajouts afin de la proposer à ses élèves. « Les résultats sont étonnants et font l’unanimité, s’exclame Mme Guilbault. L’une d’entre elles avait la maladie de Crohn depuis des années. Aujourd’hui, son côlon est sain! » Quant à Lissa, elle avait beaucoup d’inflammations dans son corps qui ont disparu et sa vitalité s’est accrue chaque fois qu’elle a entrepris la cure.

Bien évidemment, il ne s’agit aucunement de se substituer au médecin, mais pourquoi ne pas tenter la cure, en parallèle de vos traitements? Nos muscles, notre sang et même nos os sont constitués d’eau. Notre cerveau, lui aussi, est fait d’eau et c’est le premier à se déshydrater. On imagine sans peine toutes les conséquences néfastes que cela peut entraîner. L’eau est source de vie, c’est donc pure logique de s’hydrater suffisamment.

Avant d’entamer la cure, il est important de vérifier la qualité de votre eau. Vous pouvez la filtrer ou bien la faire bouillir et la laisser reposer la nuit; ainsi les impuretés auront le temps de se loger au fond de la casserole. « Tu n’es pas malade, tu as soif! », tel est le message, provocateur mais plein de bon sens, du docteur Batmanghelidj. Bref, notre corps nous réclame de l’eau, obéissons-lui!

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chroniques

  • Vingt minutes, pas plus

    La chronique à Mimi par Mimi legault mimilego@cgocable.ca J’ai un dada, une manie si vous voulez. Je vous...

  • Un mieux-être collectif

    Entretien avec Jean-François Ducharme-Varin Esprit de corps Yoga communautaire Chronique affaires et économie de Jean-Claude Tremblay, MBA...

  • Comment réduire l’impact négatif des toxines environnementales sur notre santé

    Dominique Cloutier N.D.A, collaboration spéciale Pour faire suite et conclure le sujet de la détoxification nous allons...

  • Sagesse hâtive

    Chronique d’un X par Jean-Claude Tremblay jctremblayinc@gmail.com Dans une salle de classe remplie de chérubins âgés de 10...

X