Des athlètes des Laurentides s’imposent au Saguenay

Samuel Picard, de Saint-Hippolyte, a fini 1er des 6e années.
Des athlètes des Laurentides s’imposent au Saguenay
Journal Accès
Sports

Cross-country scolaire

Luc Robert – Quatre coureurs du club les MC Guerriers 80, de Piedmont, ont fait leur marque aux Championnats provinciaux scolaires de cross-country, qui avaient récemment lieu à Rivière-du-Moulin, au Saguenay.

Thierry Pépin, de Saint-Sauveur, a pris le 2e rang chez les 5e années, alors que Samuel Picard, de Saint-Hippolyte, a fini 1er des 6e années, reluquant le titre de champion provincial. Quant à lui, Alexandre Cormier, de Piedmont, a pris le deuxième échelon parmi les coureurs du secondaire 1, à seulement 21 secondes du meneur. Alexandre courrait sur un tracé de 3 km, alors que Samuel empruntait le parcours de 2 km.

« Aux provinciaux, les niveaux du secondaire 1 et 2 étaient jumelés. Pour chaque athlète, c’est une victoire de s’être rendu aux provinciaux. Alex, Noémie et Thierry participaient pour une première fois aux provinciaux. Je suis très satisfait des jeunes. Samuel a très bien fait, considérant ses bonnes performances l’an passé, à sa première saison, qui lui ont servi d’expérience mise en banque », a analysé Marc Cormier, entraîneur-chef du club MC Guerriers 80.

Quant à elle, Noémie Wolf, de Mirabel, a connu une course de 4 minutes 30 secondes, terminant au 39e rang chez les athlètes de secondaire 5. Elle effectuait deux fois le parcours de la boucle, soit 1 x 3 km et 1 x 2 km.

Sur douze participants de la délégation des Laurentides, quatre provenaient du club de Piedmont, soit 25 % des effectifs. « MC Guerriers 80 existe pour une troisième année. Le club a son chandail et son site Guerriers 80 sur Facebook.

La formation compte une quinzaine de jeunes affiliés. Nous établissons un circuit d’endurance d’une douzaine de courses l’été. Nous avons même des nouveaux inscrits de Mirabel.

Les jeunes comptent de 200 à 300 heures d’entraînement pas année. La relève s’annonce excellente. En 2018, nous espérons envoyer de six à huit coureurs aux provinciaux.

Nous nous entraînons au Complexe Éco-Sports, soit à une sablière, et en tenant aussi des joutes de hockey balle, excellentes pour le cardio, tout en gardant le plaisir de jouer », a-t-il achevé.

Alexandre Cormier, de Piedmont, a pris le deuxième échelon parmi les coureurs du secondaire 1. PHOTOS: Courtoisie

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

  • Au cœur de sa saison préparatoire

    Biathlon Laurentides Depuis déjà quatre ans, Biathlon Laurentides initie les néophytes et entraîne les athlètes compétitifs à...

  • Les nordiques voient le jour

    Triathlon d’hiver Josianne Guay, ostéopathe et fondatrice de la Clinique Ostéo Sport à Saint-Sauveur, démarre l’équipe Les...

  • Le triathlon à la carte

    Bionick Depuis cet été, un nouveau club de triathlon fait sa place dans les Laurentides. Le triathlonien...

  • Une belle réussite pour la première édition

    Défi 24h Kin-Option Le Défi 24h Kin-Option, qui se tenait à Val-Morin le 22 octobre dernier, a...

X