Flip remporte les honneurs en trampoline

(Du haut vers le bas, de gauche à droite): Gaelle Le cunff, Lilyclaire-Major-Varallo; Charlotte Forrestall, Laura Forrestall, Mathilde Vachon; Angélique Dubois, Lucas Amoroso-Colatoski et Victoria Hum.
Flip remporte les honneurs en trampoline
Sandra Mathieu
Sports

Championnat québécois de gymnastique

Les athlètes de l’équipe Élite de trampoline de l’école de cirque Flip à Sainte-Adèle se sont démarqués lors du Championnat québécois de gymnastique à Victoriaville la semaine dernière.

Les meilleurs au Québec s’y rencontraient pour les disciplines de trampoline, double-mini trampoline et tumbling et, grâce à plusieurs heures d’entraînement par semaine avec l’entraîneuse Dominique Major, l’équipe a réussi à se surpasser.

Lilyclaire Major-Varallo (niveau national) s’est classée 1re en trampoline, ainsi qu’en double-mini; Gaëlle LeCunff est arrivée 2e en trampoline et en double-mini et 4e en synchro avec Lilyclaire Major-Varallo; Laura Forestall s’est classée 4e en trampoline et en double-mini et Charlotte Forrestall 3e en trampoline et en double-mini; Victoria Hum a remporté la 3e place en trampoline et la 4e en double-mini.

Victoria Hum participera au Championnat de l’Est en Nouvelle-Écosse cette semaine et les autres athlètes se rendront à la Canada Cup à Calgary du 4 au 8 mai.

Mentionnons également le beau travail d’Angélique Dubois, 6e en double-mini, et de Lucas Colatoski-Amoroso, qui s’est classé en 4e place en double-mini.

Des athlètes passionnés et déterminés

Alors que je me trouvais aux premières loges de leur lieu de pratique unique en son genre, une église convertie en centre d’entraînement acrobatique, quelques athlètes m’ont confié leurs impressions du moment :

J’ai pratiqué le ski, la corde et le trapèze, mais je préfère de loin le trampoline pour le rush d’adrénaline et le fait que tout mon corps est sollicité, mentionne Laura Forrestall, 16 ans. Lors de la Canada Cup, j’en serai à ma première compétition au niveau national.

Gaëlle LeCunff, pour sa part, apprécie la sensation de hauteur de la discipline et aime l’effet de défoulement que ça lui apporte. « Je fais beaucoup de visualisation pour arriver à bien assimiler mes routines », souligne-t-elle, en ajoutant qu’elle avait déjà un bagage de gymnastique lorsqu’elle a commencé il y a quatre ans.

Lilyclaire Major-Varallo n’est manifestement pas tombée très loin du pommier. Entraînée par ses parents, elle a pratiqué la gymnastique avant de jeter son dévolu sur le trampoline. Elle se dit fébrile, mais confiante pour cette première compétition nationale. «  J’adore l’adrénaline que ça m’apporte, j’ai l’impression de voler! »

Nous avons une superbe équipe de trampoline cette année, me confie Dominique Major, tout en gardant un œil sur les athlètes qui s’exercent. Bien que ce soit un sport individuel, il y a beaucoup d’entraide et d’encouragement entre les athlètes.

Saviez-vous que?

Dominique Major est dépisteuse de talents pour le Cirque du Soleil et entraîneuse certifiée niveau 3 en trampoline.

Elle a fondé, en septembre 2012, l’école de cirque Flip avec son conjoint Martin Varallo, artiste de cirque spécialisé en jeu-clown, équilibre sur chaise et jonglerie.

À surveiller : l’école de cirque Flip est en période d’inscription pour le camp d’été.

Infos : www.flipcirque.com

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

X