Mathieu Morin et son défi plus grand que nature

Mathieu Morin a pour objectif de compléter le Ironman Mont-Tremblant et d’amasser 15 000 $ pour la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.
Mathieu Morin et son défi plus grand que nature
Sandra Mathieu
Sports

Ironman Mont-Tremblant

Alors qu’il caressait le rêve de participer aux Jeux olympiques en natation, le jeune athlète de Lorraine, Mathieu Morin, a vu sa vie basculer en 2013 lorsqu’il a reçu un diagnostic de tachycardie constante et de faiblesse ventriculaire. Il n’a pas pour autant laissé tomber le sport. Il a au contraire visé un nouvel objectif : compléter le Ironman Mont-Tremblant.

 

Dans le cadre de notre série d’articles dans les coulisses du Ironman Mont-Tremblant, notre collaboratrice a eu la chance de discuter avec Mathieu Morin, un jeune athlète déterminé et inspirant!

« Malgré tous les traitements, la chirurgie cardiaque et les consultations, j’ai continué à faire du sport pour le plaisir et à m’entraîner en endurance, confie-t-il. C’est à ce moment-là que j’ai découvert le triathlon. »

Aujourd’hui âgé de 20 ans, il a troqué l’aspect compétitif et la recherche de performance pour le dépassement de soi et il ajoute à son projet un objectif qui lui est cher : amasser des fonds pour la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC. « Tout ce que je veux, c’est traverser la ligne d’arrivée avec mon chèque dans les mains », lance-t-il confiant.

Au cours des quatre dernières années, Mathieu a complété deux demi-Ironman, trois Sprint et cinq Olympique et c’est réellement en 2015 que l’idée du full Ironman a fait sa place dans sa tête. « Je m’impliquais déjà comme bénévole auprès de la fondation et j’avais le goût de lancer un message. Une maladie comme la mienne peut arriver à n’importe qui et le mode de vie que l’on choisit a un impact important sur notre santé. »

Alors qu’il a complété le 70.3 en juin, il ne cache pas que son objectif du mois d’août lui fait peur. « Je me rappellerai toujours le jour où j’ai demandé à mon cardiologue si je pouvais réaliser un Ironman et qu’il m’a répondu : ‘‘Dans ton cas, la médecine ne sait pas ce qui peut arriver’’. La situation reste donc délicate, mais j’ai eu le feu vert. La vie est trop courte pour ne pas en profiter. »

En étroite collaboration avec son entraîneur Christopher Picard, entraîneur-chef de Triathlon Rive-Nord, et sous la supervision de ses cardiologues Paul Thériault et Juliano Becker, il s’entraîne six à sept jours par semaine.

« Contrairement aux athlètes qui poussent leurs limites au maximum, je suis dans l’obligation d’écouter les signaux que mon corps m’envoie », raconte Mathieu. Son téléphone Samsung Galaxy S7 le quitte rarement et grâce à son capteur de pulsations, il peut adapter son intensité d’entraînement à son état du moment.

Mathieu a la chance d’habiter à Lac-Supérieur pour l’été puisqu’il travaille à l’accueil du Parc national du Mont-Tremblant. Il a donc pour terrain de jeu toutes les infrastructures de Tremblant.

Au moment de mettre sous presse, Mathieu avait amassé 95 % de son objectif pour la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, soit 14 287 $.

Pour faire un don : support.heartandstroke.ca/goto/IronHeart

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

  • Valérie Gilbert reçoit une bourse

    Fondation de l’athlète d’excellence du Québec La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a présenté le...

  • Une 5e édition réussie malgré la pluie

    Ultranza Trail Malgré une journée grise et pluvieuse, Événements TopChrono, organisateur de l’Ultranza Trail Val-David-Val-Morin, a réussi encore une fois à relever le défi, et près de 400 coureurs se sont donné rendez-vous dimanche dernier au parc régional. Benoit Simard a défendu son titre au 20 km alors que, chez les femmes, Julie...

  • Une première édition pour le Défi 24h Kin-Option

    Course à pied Kin-Option convie les citoyens de Val-Morin et environs à venir encourager les 24 participants du premier Défi 24h Kin-Option qui se tiendra le samedi à partir de midi à Val-Morin. « Notre camp de base sera le camp Edphy d’où les coureurs compléteront à relai des boucles de 5 km...

  • Programme d’entraînement – Semaine 12

    Chronique marathon Alain Bordeleau Dimanche 15 octobre au samedi 21 octobre Jusqu’au 22 octobre, nous vous invitons...

X