Succès sur toute la ligne au 1er marathon du P’tit Train du Nord

L’Ontarien Brian Byrne a remporté le demi-marathon avec trois minutes d’avance. PHOTO: LUC ROBERT
Succès sur toute la ligne au 1er marathon du P’tit Train du Nord
Journal Accès
Sports

Val-David, Piedmont et Saint-Jérôme

Luc Robert – C’est sous un soleil radieux et un mercure idéal d’une dizaine de degrés que s’est déroulée samedi dernier la première édition du marathon et du demi-marathon du P’tit Train du Nord, entre Val-David, Piedmont et Saint-Jérôme, via le Parc linéaire.

Lors de la première épreuve de la journée, soit le demi-marathon de 21,1 kilomètres, l’Ontarien Brian Byrne s’est imposé en un chrono précis de 1 heure et 22 minutes. Le coureur de London a devancé au fil d’arrivée son compatriote d’Ottawa Colin Kiviaho (1h, 25min, 15secs), ainsi que Philippe April (1h, 25min, 18sec).
À l’épreuve principale des 42,2 km, Pierre Slusarek (2h, 37min, 58 sec.) a été premier, suivi d’Alexi Rousseau (2h. 44min, 43 sec.) et de Michael Blois (2h. 45min. 11 sec.). Chez les dames, le podium a été composé de Caroline Poitras (2h, 59min, 06 sec.), de Karen Stacey (3h, 04min, 28sec.) et d’Isabelle Gervais (3h, 06min, 47sec).

À l’arrivée du demi-marathon, Brian Byrne était tout sourire.

« Je savoure pleinement cette victoire. Le parcours en forêt est vraiment féérique. Compétitionner sur de la pierre concassée est moins dur pour les genoux et les articulations. Je remercie les 410 bénévoles pour leur accueil », a expliqué Byrne à l’issue de la course. «Je visais un temps de qualification pour le demi-marathon de New-York. C’est gagné ! J’ai amorcé l’épreuve avec un rythme lent, avant d’ouvrir la machine à compter du 5e kilomètre ».

La première dame à franchir la distance des 21,1 km a été la montréalaise Anne Rigaud (1h, 27min, 10sec.). Elle a été suivie par Vanessa Ratelle (1h, 29min, 29 sec.) et par Catherine Gratton (1h, 31min, 46 sec.).

« Je courrais au feeling, sans stratégie particulière. Je suis restée collée à un coureur masculin jusqu’à la fin. Les couleurs étaient chouettes, c’était du pur plaisir (de courir) ici. J’avais aussi participé à un 20 km au lac Brome, plus tôt cet été », a souligné Anne Rigaud, une athlète native de la Normandie, établie au Québec depuis trois ans.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

  • Au cœur de sa saison préparatoire

    Biathlon Laurentides Depuis déjà quatre ans, Biathlon Laurentides initie les néophytes et entraîne les athlètes compétitifs à...

  • Les nordiques voient le jour

    Triathlon d’hiver Josianne Guay, ostéopathe et fondatrice de la Clinique Ostéo Sport à Saint-Sauveur, démarre l’équipe Les...

  • Des athlètes des Laurentides s’imposent au Saguenay

    Cross-country scolaire Luc Robert – Quatre coureurs du club les MC Guerriers 80, de Piedmont, ont fait...

  • Le triathlon à la carte

    Bionick Depuis cet été, un nouveau club de triathlon fait sa place dans les Laurentides. Le triathlonien...

X